Accueil > Communiqués > Nationaux > 10 270 promouvables pour 102 postes de brigadiers (...)

10 270 promouvables pour 102 postes de brigadiers !

lundi 2 mai 2011  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel
PDF - 30.1 ko
version imprimable

Le tableau d’avancement au grade de Brigadier se tiendra le 29 septembre 2011.

A cette occasion, 102 postes de brigadiers seront ouverts : 91 postes UV + 11 postes au choix au titre du 1/9è.

La CGT Pénitentiaire tient à informer tous les collègues que, lors de cette CAP, ce n’est pas moins de 10270 promouvables qui concourent pour 102 postes, 10 270 étant le nombre de surveillants remplissant les critères d’accessibilité à ce grade !

Il y aura donc moins de 1% de promus !

Certes, on nous répondra qu’à l’occasion de chaque tableau, il y a plus de promouvables que de promus. Certes, on nous dira encore que ce nombre est tiré du logiciel DAP et qu’il faudra attendre et affiner…

Très bien … Nous attendrons et affinerons, notamment lorsque sera remonté, par DISP, le nombre de collègues détenteurs des unités de valeur (UV).

Ce nombre important de promouvables est quand même générateur d’incompréhensions parmi les collègues. Ils se rendent compte que la réforme du statut des personnels de surveillance ne bénéficie qu’à une minorité d’agents et que la large majorité d’entre eux n’aura eu aucune revalorisation indiciaire avec cette réforme. L’espoir d’être promu s’amenuise au fur et à mesure pour les jeunes collègues … pourtant détenteurs d’unités de valeur ! Inutilement ?

Cette situation va assurément continuer à se dégrader. En effet, lors de la constitution du grade de brigadier, l’administration a rempli sans compter, pour faire illusion et donner du crédit à cette refonte statutaire. C’est ainsi que, pour le tableau d’avancement 2010, elle a promu 21% du corps alors même que la réforme ne prévoit que 17% de brigadiers. Bercy, peu enclin à jouer au Père Noël, a exigé de l’administration un rétablissement des 17 % sur les années à venir.
C’est très clair : le respect de ce schéma entamera énormément les promotions 2011, 2012 et 2013.

Dans l’intérêt de tous et pour l’augmentation du pouvoir d’achat de tous les personnels, la CGT Pénitentiaire revendique, pour 2011, un élargissement du grade de brigadier permettant un accès à un plus grand nombre de collègues.

La CGT Pénitentiaire revendique aussi, et ce depuis de longues années, le passage de tous les personnels de surveillance en catégorie B, seule avancée qui permettrait une réelle revalorisation salariale ainsi qu’une amélioration du contenu de notre métier.

La CGT Pénitentiaire rappelle que, loin d’être une utopie, cette catégorie B existe désormais pour les gardiens de la paix.

La CGT pénitentiaire continuera, sans relâche, à se battre pour conquérir de nouveaux acquis pour tous les personnels pénitentiaires.

Montreuil, le 02 mai 2011

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page