Accueil > Actus interprofessionnelles > Confédération > 1er mai 2012 Portons les exigences sociales pour (...)

1er mai 2012
Portons les exigences sociales pour construire l’avenir

lundi 23 avril 2012  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

En France et dans de nombreux pays d’Europe, les organisations syndicales mobilisent les salariés contre les politiques d’austérité. Voilà qui donne le « la » dans les débats sur la sortie de la crise.

L’augmentation des salaires, la priorité à l’emploi, la reconquête des systèmes sociaux et des droits des salariés sont au cœur des revendications de ce 1er mai 2012 qui se situe dans le prolongement de toutes les luttes pour une autre répartition des richesses.

La CGT réaffirme ses dix exigences pour sortir de la crise.

1. Revaloriser les salaires, les pensions et les minima sociaux (Smic à 1 700 euros),

2. Contrôler les aides publiques aux entreprises,

3. Contraindre les entreprises à des alternatives aux licenciements,

4. Supprimer les exonérations fiscales et sociales sur les heures supplémentaires,

5. Stopper les suppressions d’emplois,

6. Développer les politiques publiques et les moyens des services publics,

7. Réformer la fiscalité en profondeur,

8. Créer un pôle financier public et établir un mécanisme de crédits à taux réduit pour l’investissement productif,

9. Taxer les mouvements spéculatifs de capitaux et éradiquer les paradis fiscaux,

10. Mettre en place un fonds européen de solidarité sociale et de développement économique.

A quelques jours du second tour de l’élection présidentielle, les manifestations du 1er mai, qui vont se dérouler sur tout le territoire, vont réaffirmer les priorités sociales pour les salaires, la croissance et l’emploi que les salariés, les retraités et les chômeurs attendent d’une nouvelle politique.

Le 1er mai, c’est aussi une journée de manifestation de la solidarité du monde du travail au-delà des frontières et des cultures pour combattre le racisme, les discriminations. C’est une journée pour le « travailler et vivre ensemble ».

Les salariés ont besoin d’une présence plus importante du syndicalisme et de la CGT pour créer le rapport de forces nécessaire à la prise en compte de leurs revendications en toutes circonstances.

Le 1er mai 2012, à l’appel des syndicats CGT, CFDT, FSU, Solidaires et UNSA, participons massivement aux manifestations unitaires dans toutes les villes de France pour sortir de la crise par le progrès social.

Pour la région parisienne  : Départ 15h de Denfert-Rochereau, en direction de Bastille

Parcours : Denfert-Rochereau, Avenue Denfert-Rochereau, Boulevard Saint Michel, Boulevard Saint Germain, Pont de Sully, Boulevard Henri IV, Bastille

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page