Accueil > Communiqués > Nationaux > Action au CD de Châteaudun après une grave agression (...)

Action au CD de Châteaudun après une grave agression !

lundi 29 juin 2015  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Depuis ce matin, 6h30, une trentaine de personnels du centre de détention de Châteaudun sont en action devant les portes de leur établissement, à l’initiative d’une entente syndicale CGT – UFAP – FO et SPS. Ce mouvement fait suite a une très grave agression survenue jeudi 25 juin à l’encontre d’un collègue sérieusement touché au visage et au bras. Déjà vendredi dernier, les agents de Châteaudun avaient bloqué l’ensemble du site, seul un chef de cuisine était entré. C’est la même chose pour ce matin ! A châteaudun comme ailleurs, les collègues sont extrêmement affectés moralement et n’en peuvent plus des conditions de travail qui portent atteintes à leur intégrité physique et morale. Comme de bien entendu, la direction locale s’est voulue menaçante en exigeant une reprise des entrées et sorties. Les collègues sont à l’heure actuelle en réunion avec le « patron » (tous les agents se sont « invités ») et il en faudra plus que quelques rodomontades pour que nos collègues capitules. Ils ont des revendications précises auxquelles l’administration doit répondre, selon eux, par écrit : - Halte au travail en mode dégradé - La couverture immédiate des postes qui manquent à l’organigramme - Le changement complet du parc Motorola - La réorganisation et le réagencement des cours de promenades…
...sont au cœur des principales revendications portées. L’administration doit entendre les collègues. Ras le bol d’aller constamment au feu sans équipement, nous ne sommes pas des braves petits soldats voués au sacrifice.
La CGT pénitentiaire est au soutien total des collègues en lutte. Elle les invite à poursuivre l’action unitaire, qui doit être les prémices d’une action nationale plus globale ! La CGT Pénitentiaire appelle l’administration à engager la négociation avec les personnels et à arrêter ses directives en faveur du travail en mode dégradé qui fait des ravages partout et place les collègues dans des conditions de travail indignes et « insécurisantes » !

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page