Accueil > Communiqués > Nationaux > Agressions lâches et gratuites… Trop c’est trop (...)

Agressions lâches et gratuites…
Trop c’est trop !!!

mardi 24 juillet 2012  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Ces dernières semaines, notre profession a été marquée par un grand nombre d’agressions physiques et verbales. Comme trop souvent, elles sont lâchement et gratuitement le fait d’une certaine population pénale à l’encontre des personnels pénitentiaires, qui accomplissent leurs missions sans moyens. Nos collègues ont par ailleurs beaucoup de difficultés et contraintes indépendantes de leur volonté, dues à des conditions de travail et de vies dégradées, mais aussi liées à l’augmentation du taux de surpopulation carcérale qui bat des records historiques.

Sur plusieurs établissements, des surveillants blessés gravement et ont été hospitalisés d’urgence pour subir des opérations. Les personnels pénitentiaires en ont ras le bol d’exercer leurs missions dans ce climat d’insécurité, et de subir l’irresponsabilité de certains directeurs qui masquent parfois ces agissements en jouant une carte politique visant à donner une apparence irréprochable et de bonne gestion de leurs établissements.

A ces agressions sur le lieu de travail, il faut ajouter un nombre significatif de personnels qui ont été agressés sur leurs lieux de résidences. (Exemple : en janvier à la Maison d’arrêt à Fleury-Mérogis)

La CGT Pénitentiaire souhaite un prompt rétablissement aux agents victimes et leur apporte son total soutien dans ces épreuves.

La CGT Pénitentiaire continue de dénoncer ce nombre d’agressions en hausse depuis ces dernières années. Les chiffres parlent d’eux même : 595 agressions en 2008, 739 en 2009, et plus de 1000 en 2011 ! Les tensions deviennent de plus en plus palpables au quotidien.

Qu’attends la Direction de l’administration pénitentiaire ?!! Qu’il y ait des personnel qui laissent leurs vies sur la coursive afin trouver des alternatives ?

La violence de la population pénale envers les agents reste un sujet tabou pour nos bureaucrates !
Le personnel ne supporte plus le manque de considération de la hiérarchie.

Face à cette problématique, l’administration pénitentiaire répond encore une fois par le plus grand mépris envers ses fonctionnaires. Elle continue à traiter ces agressions envers les personnels comme le quotidien banal de nos missions.

La CGT Pénitentiaire dit STOP à cette hypocrisie !

La CGT Pénitentiaire demande à l’administration de prendre ses responsabilités jusqu’au bout de prendre des sanctions disciplinaires fermes à l’encontre des protagonistes, de donner plus de moyens aux personnels et revaloriser le contenu de nos missions.


Les personnels pénitentiaires ont assez de subir ce climat détestable d’insécurité ; Ils demandent à être respectés !!!

Montreuil, le 24 Juillet 2012

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page