Accueil > Communiqués > Nationaux > Bernard Thibault en visite à la prison de Roanne

Bernard Thibault en visite à la prison de Roanne

lundi 3 octobre 2011  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Depuis déjà plusieurs semaines, Bernard Thibault fait un tour social des régions de France pour rencontrer les salariés des différentes branches professionnelles.
Ces visites du dirigeant de la première organisation syndicale de France se replacent dans la perspective d’échanges avec les travailleurs et des élections professionnelles du 20 octobre prochain dans la Fonction Publique.

C’est dans ce cadre que le 6 octobre prochain, Bernard Thibault se rendra au centre de détention de Roanne (département 42 - Loire) en présence d’une délégation confédérale CGT, d’une délégation nationale CGT Pénitentiaire, dont la secrétaire générale Céline Verzeletti, ainsi que des représentants régionaux et locaux.

Cette visite du CD Roanne a naturellement pour but :

• de rencontrer les personnels pénitentiaires (en lutte à Roanne depuis plusieurs semaines) sur leur lieu de travail, ainsi de mieux apprécier leurs conditions de travail trop souvent très dégradées ;

• de considérer les conditions d’incarcération des détenus dans une prison dite « moderne » ;

• de constater les difficultés liées à la gestion des nouvelles prisons en Partenariat Public/Privé (PPP) ;

• d’expliquer l’intérêt du vote CGT au sein du Ministère de la Justice, et plus particulièrement au sein de l’Administration Pénitentiaire, ce vote CGT qui est syndicalement porteur du message le plus clair et le plus offensif au pouvoir politique actuel.


La visite de Bernard Thibault et sa rencontre avec les personnels pénitentiaires seront un moment de débats riches, où le syndicalisme offensif sera expliqué et revendiqué.


La CGT Pénitentiaire estime plus que jamais que la solution est celle d’un syndicalisme exigeant car non corporatiste, résolument inscrit dans la lutte et dans l’ensemble des mouvements sociaux, pour arracher des avancées significatives à un gouvernement responsable de la casse sociale et de la destruction des services publics.

Montreuil, le 3 octobre 2011

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page