Accueil > Carrières > Mutations > CAP-Info : Les agents mahorais encore lésés !

CAP-Info : Les agents mahorais encore lésés !

vendredi 29 avril 2011  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel
PDF - 26.2 ko
CAP-Info : Les agents mahorais encore lésés !

CAP de mobilité des
Surveillants et Brigadiers de mai 2011

La CGT Pénitentiaire a appris ce mardi 26 avril que les agents de la maison d’arrêt de Majicavo, recrutés sous le statut territorial, ne pourront pas postuler à la CAP de mobilité des surveillants et brigadiers du mois de mai 2011 !
C’est un véritable scandale !

L’administration pénitentiaire n’a même pas daigné informer les personnels mahorais de la situation. Elle laisse les surveillants remplir des formulaires de demande de changement de résidence, comme si de rien n’était !
La CGT Pénitentiaire ne peut tolérer un tel manque de considération du personnel et une telle discrimination.

La CGT Pénitentiaire exige que nos collègues mahorais, qui exercent le même travail que les agents de France et de Navarre et avec la même tenue, puissent avoir les mêmes droits !

La CGT Pénitentiaire demande à l’administration de revenir sur son arbitrage afin que les surveillants mahorais puissent postuler en CAP de mutation.

Encore une fois, les collègues mahorais sont pénalisés et discriminés !

Pour rappel, l’administration pénitentiaire a refusé en 2010, avec l’aval d’un syndicat autonome, de modifier immédiatement la grille indiciaire de nos collègues mahorais afin qu’elle soit équivalente à celle de la Métropole. Résultat : les mahorais ne bénéficieront de la grille indiciaire de la Métropole qu’en 2017 !

Montreuil, le 29 avril 2011

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page