Accueil > Communiqués > Nationaux > CGT ENAP : la CGT pénitentiaire n’acceptera pas que les (...)

CGT ENAP : la CGT pénitentiaire n’acceptera pas que les élèves surveillants soient traités comme des supplétifs corvéables à merci

mardi 17 mai 2011  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Ce week-end, au Centre Pénitentiaire du Havre, tous les élèves surveillants de la région de Lille ont été réquisitionnés pour suppléer à un sous-effectif temporaire. Le manque d’agents était notamment lié à un mouvement de protestation des personnels de surveillance. Le directeur interrégional de Lille n’a rien trouvé de mieux que de ‘se servir’ des élèves de la 179ème promotion qui venaient de finir leur stage de mise en situation.

Certains d’entre eux ont, de ce fait, travaillé pendant huit jours consécutifs, voir plus !!!

L’attitude de l’administration est intolérable !!!

Malgré l’existence des ERIS ou encore des forces de l’ordre, le directeur interrégional a préféré « jeter » des personnels en cours de formation sur des coursives dépourvues de surveillants titulaires.

Ces jeunes personnels ont travaillé ou ont été d’astreinte tout le week-end sans, pour autant, avoir des plateaux repas fournis par l’administration !!!

Au regard de ces évènements, la CGT Pénitentiaire espère que les dirigeants de l’administration prennent en considération les points suivants :

  • la prise en charge totale des frais engagés par les stagiaires ;
  • les heures d’astreintes et les heures travaillées rémunérées ;
  • la prise en compte de la disponibilité et du professionnalisme des élèves sur leurs notes de stage.

La CGT pénitentiaire sera vigilante quant à la suite de ce dossier, car il n’est pas question que ces jeunes professionnels en soient pour leurs frais.

La CGT pénitentiaire n’acceptera pas que les élèves surveillants soient traités comme des supplétifs corvéables à merci.

Agen, le 17 mai 2011

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page