Accueil > Communiqués > Nationaux > COMPTE RENDU COMMISSION HABILLEMENT DU 9 OCTOBRE (...)

COMPTE RENDU COMMISSION HABILLEMENT DU 9 OCTOBRE 2017

mardi 17 octobre 2017  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

C’est dans un contexte un peu particulier que s’est tenue cette commission puisque faute de nomination d’un Directeur de l’Administration Pénitentiaire Adjoint(DAPA), elle est présidée par un cadre de l’Administration.

En préambule, la CGT Pénitentiaire :
Dénonce la réception des documents trop tardive pour une étude sérieuse et constructive ;
Demande la tenue de deux commissions annuelles au lieu d’une actuellement ;
Déplore la lenteur avec laquelle les effets d’uniformes évoluent ;
Ne valide pas le Procès-Verbal, de la dernière commission du 22 juin 2016, qui ne retrace que partiellement les interventions de la CGT Pénitentiaire.

Point d’évolution des nouvelles matières des dotations :

Pantalon :
Lors de la dernière commission habillement du 22 juin 2016, la CGT Pénitentiaire a demandé le remplacement des poches plaquées par des poches à soufflet fermées par une fermeture à glissière.
Le nouveau pantalon sera ainsi doté suite à la validation de notre demande.
La matière retenue est validée au regard notamment du confort au porté et se rapproche des caractéristiques des pantalons de la gendarmerie.
Avant la mise en œuvre d’un programme de renouvellement complet des tissus pour les pantalons avec élasthanne, une phase de test sur trois établissements représentatifs de la diversité du climat : MA Saint Pierre, MA Bayonne et MA Laval va débuter en octobre 2017 et se clore le 12 janvier 2018.
Alors que les « premiers pantalons tests » étaient attribués en plus de la dotation, les derniers remplacent la dotation initiale. Le pantalon de la dotation commandé sera remplacé par le pantalon d’hiver avec élasthanne.
Polo manches longues et manches courtes :
Les nouvelles matières permettent une amélioration du confort au porté.
Le nouveau polo tiendra compte du port du double écusson (l’écusson de l’AP sur la manche gauche, la manche droite étant réservée à l’écusson local) hormis le polo manche courte qui conserve l’étui porte-crayons apposé contre l’épaule droite.
A la demande de la CGT Pénitentiaire, et afin que nos collègues puissent en même temps bénéficier de ces nouvelles matières, une alternance « d’ancien » et « de nouvel » effet sera attribuée lors de chaque dotation jusqu’à épuisement des anciens stocks.
La CGT Pénitentiaire demande la généralisation du tee-shirt dans la dotation des Personnels de l’hexagone à l’instar de celle des collègues affecté(e)s MOM, EPM et Moniteurs de sport.
Sous prétexte que le tee-shirt ne présente pas le même attrait visuel que le polo, l’Administration n’accède pas à notre demande.
La CGT Pénitentiaire demande que, la dotation grossesse pour nos collègues MOM comprenne, en plus du polo, le tee-shirt ce qui n’est pas le cas actuellement.
L’Administration valide notre demande.

Evolution de la dotation ERIS : Présentation d’un projet de polo noir :
La matière sera la même que pour le polo précédemment validé.
La différence réside au niveau des manches qui seront dotées de deux scratchs.
Point d’information sur les tenues de cérémonie des officiers et des DSP :
Du fait d’une volumétrie faible due aux rares commandes, le fabricant jusqu’alors fournisseur de l’Administration a dénoncé le contrat.
L’Administration ne peut compter sur le SEP-RIEP qui estime le marché compliqué et l’intérêt minime et dans le même temps aucun candidat n’a postulé à l’appel d’offre.
L’Administration décide que la chemise blanche de cérémonie sera réservée exclusivement aux officiers et DSP affectés au sein des MOM. 
De plus, la cravate et la chemise seront à la charge financière des officiers et des DSP.
Point sur le projet de dotation des moniteurs de sport contractuels :
La CGT Pénitentiaire réaffirme sa position contre l’emploi de contractuels.
Pour éviter la disparité entre les différentes DI, le port du survêtement à l’instar des moniteurs de sport a été validé.
Présentation d’un insigne pour les moniteurs et instructeurs de l’ENAP :
Afin de valoriser les qualifications des moniteurs et instructeurs de l’ENAP, un insigne est proposé. Ce dernier apparaît comme trop « militarisé ».
L’avis émis par la commission reste consultatif en ce qui concerne l’ENAP.
Présentation de l’écusson de la MA de Villepinte :
L’écusson respecte l’ensemble des attributs et symboles réglementaires imposés par le protocole de consignes pour la réalisation des écussons.
A savoir : Forme et mentions obligatoires.
L’écusson de la MA de Villepinte est validé.
Présentation des écussons ENAP :
Chaque écusson de la planche proposée tient compte des prérogatives nécessaires à la validation d’un écusson.
Proposition d’un écusson ESP :
L’Administration propose un écusson ESP.
Ce sujet cristallise la position de la CGT Pénitentiaire qui faute de doctrine ESP ne veut pas se positionner sur ce sujet et ne validera pas d’écusson.

L’arrêté du 4 janvier 2016 relatif à l’uniforme des membres du personnel de surveillance de l’administration pénitentiaire doit être réactualisé du fait des modifications apportées à l’uniforme :
> Le port du double écusson (hormis le polo manches courtes) ;
> Dotation d’un tee-shirt grossesse pour nos collègues MOM ;
> Dotation d’un polo noir avec deux scratchs pour les ERIS ;
> Tenue des officiers ;
> Dotation des moniteurs de sport contractuels ;
> Dotation des Personnels Techniques.
La CGT Pénitentiaire demande que lors de la présentation du projet du nouvel arrêté soient remaniés :
● L’article 7 qui stipule : « Les personnels appartenant aux corps du personnel de surveillance sont tenus d’assurer l’entretien de leurs effets d’uniforme ».
La CGT Pénitentiaire demande que l’Administration prenne en charge l’entretien des effets d’uniforme ;
● L’article 9 qui dispense « du port de l’uniforme exclusivement les personnels qui exercent les fonctions de chauffeurs à l’administration centrale et en DISP » et « peuvent être exposés à des frais d’habillement spécialisés » selon l’article 10.
La CGT Pénitentiaire demande que les personnels qui œuvrent au niveau des SPIP Milieu Ouvert ainsi que ceux qui exercent les fonctions de chauffeurs aux seins des établissements et structures soient aussi dispensés du port de l’uniforme et exposés à des frais d’habillement spécialisés.

La commission habillement au sein de la CGT Pénitentiaire se tient à votre disposition.
N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques et suggestions.
Montreuil,
Le 17 octobre 2017

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page