Accueil > Communiqués > Nationaux > Capitulations et trahisons

Capitulations et trahisons

vendredi 8 mai 2009  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

La CGT a appris avec stupéfaction et désolation, pour l’ensemble des professionnels, la signature du protocole de conclusions concocté par le ministère et les responsables nationaux des syndicats FO et UFAP !

Stupéfaction, dans la mesure où l’entente des deux responsables syndicaux avec la ministre de la justice va à l’encontre de la volonté des positions prises en assemblée générale des personnels, lorsque celles-ci ont pu se tenir avec l’ensemble des personnels et des représentants syndicaux locaux. Et pour cause : ce protocole d’accord, révisé sur la forme, ne répond pas aux attentes des personnels en terme d’améliorations des conditions de travail ! Il ne solutionnera pas, non plus, le malaise violent des prisons françaises ! L’abandon des RPE, risque même d’aggraver les conditions de détention, donc de travail !

Désolation, puisque la vente du mouvement exceptionnel de l’ensemble des personnels, syndiqués ou non syndiqués, se réalise alors que le rapport de force était plus que prometteur pour obtenir de véritables avancées significatives ! Désolation, car les responsables nationaux des deux syndicats ont bradé l’engagement dans la lutte des personnels !

Étonnement, dans la mesure où nous sommes plus qu’interrogatifs sur les annonces faites par les deux responsables nationaux dans leur communiqué commun, à savoir que 60% des personnels leur ont demandé de signer ce protocole ! Les conseils ministériels, sur les stratégies « pédagogiques » à adopter pour faire passer le relevé de conclusions, auraient-elles bien fonctionnées ? Nous en doutons très sérieusement ….

Ce dont nous ne doutons pas, c’est la volonté des responsables syndicaux nationaux de signer coûte que coûte cet accord rejeté une première fois par les personnels ! Ce ne sont pas les miettes d’emplois montrés comme supplémentaires qui vont changer quoi que ce soit dans la vie quotidienne des agents ! Soit la ministre vide les prisons, soit le gouvernement ouvre de nombreuses créations de postes !


La CGT déplore l’activisme des représentants syndicaux nationaux FO/UFAP à annoncer leur signature à la presse alors même que certaines assemblées générales, comme à Fresnes, étaient en cours.

La CGT salue la bravoure et la détermination des personnels ! Elle les invite à ne pas se laisser faire !

Montreuil, le 8 mai 2009

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page