Accueil > Communiqués > Nationaux > Carte pénitentiaire : de nouvelles annonces !

Carte pénitentiaire : de nouvelles annonces !

mercredi 4 mai 2011  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel
PDF - 29.5 ko
Communiqué de la CGT Pénitentiaire. Carte pénitentiaire : annonces ministre du 4 mai
PDF - 149.6 ko
Liste des fermetures et ouvertures de prisons

Le Ministre de la Justice a reçu ce mercredi 4 mai 2011 à 19heures les syndicats pénitentiaires.

En effet, suite à la mobilisation des personnels pénitentiaires en novembre 2010, le Ministre s’était engagé, face à l’entente syndicale à l’initiative de ce mouvement (CFDT, CGT, FO, SNEPAP), à réévaluer la première étude de la carte pénitentiaire sur les fermetures programmées de certains établissements afin de reconsidérer les décisions prises par le précédent Ministre de la Justice.

Conformément aux engagements pris, le Ministre de la Justice et le ministère nous a donc annoncé les résultats de leur analyse. Un nombre important de prisons vouées à la fermeture seront finalement maintenues en fonctionnement.

Fermetures sans réouvertures à proximité annoncées le 27 juillet 2010 (23 établissements) : Agen, Aurillac, Béthune, Caen, Cahors, Chalons en Champagne, Chartres, Compiègne, Digne, Ecrouves, Ensisheim, Fontenay le Comte, Guéret, Lure, Montluçon, Nevers, Niort, Privas, Rochefort, Saint Malo, Saintes, Sarreguemines, Vannes.

Annonces du 4 mai 2011. Seront maintenus ouverts (15 établissements) : Aurillac, Chalons en Champagne, Digne, Ecrouves, Guéret, Limoges, Lure, Montluçon, Nevers, Niort, Pau, Privas, Saint Malo, Saint Martin de Ré, Vannes.

La CGT pénitentiaire, toujours en action pour la défense d’un service public de qualité et de proximité, est satisfaite que le ministre ait accepté de revoir à la baisse le nombre de fermetures de petites prisons et donc enfin reconnu l’utilité de maintenir des prisons à taille humaine dans les départements.

La CGT pénitentiaire félicite les personnels qui se sont mobilisés, sans relâche et sous différentes formes pour le maintien de leur site ou pour une reconstruction à proximité d’une prison neuve à taille humaine à la place des « usines carcérales de 700 ou 800 places ».

Elle se félicite du travail en commun de l’entente syndicale. Unis, solidaires c’est ainsi que nous avancerons pour obtenir de meilleures conditions de travail et pour un service public pénitentiaire de qualité !

Montreuil, le 04 mai 2011

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page