Accueil > Communiqués > Nationaux > Ciotti/Sarkozy : l’ombre de la justice !

Ciotti/Sarkozy : l’ombre de la justice !

mercredi 14 septembre 2011  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel
PDF - 32.1 ko
Ciotti/Sarkozy : l’ombre de la justice !

Hier, au centre pénitentiaire de Réau, le Président Sarkozy accompagné d’Eric Ciotti [Le Monsieur Sécurité de l’UMP], n’a pas été à la hauteur de ce qui était attendu par la CGT Pénitentiaire et les personnels et ce malgré la très étrange satisfaction de certaines organisations syndicales !

Pas d’emplois supplémentaires prévus, toujours plus de places de prison pour toujours plus d’incarcérations ; rien sur la problématique des extractions judiciaires ; retour en force des Centre Educatifs Fermés et mise en place de centres gérés par la Défense pour les jeunes délinquants ! Injonction de soins pour les délinquants sexuels ; lesquels ne doivent pas être soignés de la même façon que les autres malades selon le Président ! La CGT Pénitentiaire ne se réjouit pas ! Le discours présidentiel n’annonce rien de bon pour les personnels, il est une catastrophe tant pour les conditions de travail que les conditions de détention : un non sens !

Bien que nous demandons des effectifs supplémentaires, il nous annonce l’agrandissement du parc pénitentiaire alors que nous savons que plus il y a de places en prison plus il y a d’incarcérations ! Le Président souhaite une politique plus ferme. De l’incarcération toujours de l’incarcération !!! Il est vrai que les usines carcérales (PPP) doivent être bien remplies pour rapporter un maximum aux entreprises privées propriétaires des prisons ! Business !

Le Président veut une justice plus rapide pour prévenir la récidive et ce sans moyens supplémentaires pour l’administration pénitentiaire et les juridictions ! Il est vrai que l’ensemble des professionnels savent, depuis le rapport Ciotti, maître incontesté en la matière, que la lutte contre la récidive passe par la rapidité de la Justice et ce surtout lorsque les CPIP seront cantonnés à évaluer la dangerosité des détenus dont ils ont la charge ! Fadaises, Âneries ! Justice rapide alors que des extractions ne peuvent se faire actuellement, malgré les réquisitions des magistrats, par manque de personnels pénitentiaires ! Double fadaise !

Nicolas Sarkozy veut envoyer les jeunes délinquants dans des « prisons d’insertion militarisées » en créant le service civique ! Ineptie totale ! Ce n’est en aucun cas la réponse à la prévention de la délinquance des jeunes ! Mais comme les éducateurs PJJ n’existent presque plus, pourquoi ne pas envoyer les jeunes délinquants en stage civique dans un bataillon engagé dans la guerre en Afghanistan pour les éduquer ? Les problèmes conséquents rencontrés dans les CEF ont démontré leur inadéquation à la réalité et leur inutilité ! Non sens ! La philosophie du discours démontre une volonté de créer de nouvelles formes d’incarcération en diversifiant les régimes de détention (système plus allégé pour les courtes peines). Moralité, le tout carcéral primera sur les alternatives à l’incarcération !!! Donc, plus de personnes incarcérées !

Les personnels pénitentiaires vont encore une fois faire les frais d’une politique pénale radicalement irresponsable, inepte, en totale inadéquation avec la réalité ! La CGT Pénitentiaire est très inquiète ! Hier à Réau, nous avons remis au Président de la République, en main propre, une lettre ouverte, reprenant l’ensemble de nos revendications ! La CGT Pénitentiaire dénonce encore une fois le mépris présidentiel croissant tant pour les agents pénitentiaires que pour les Droits de l’Homme dans les prisons françaises !

Montreuil, le 14 septembre 2011

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page