Accueil > Communiqués > Nationaux > Courrier CGT : Garde des Sceaux AS du personnel

Courrier CGT :
Garde des Sceaux AS du personnel

jeudi 21 février 2013  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Madame la Ministre,

Les assistants sociaux du personnel vous ont interpellée par courrier sur leurs conditions de travail, et leurs réelles inquiétudes quant à l’avenir de leur profession au sein de votre Ministère.

En décembre 2012, le versement de leur prime annuelle a suscité de nombreuses interrogations quant à ses critères d’attribution. Plus de 80 % d’entre eux ont souhaité au travers d’un tableau faire connaître la somme qu’ils ont perçu, afin d’en pointer les disparités.

Cette mobilisation les a amenés à relever les trop nombreuses difficultés qu’ils rencontrent au quotidien.

Les ASP sont confrontés à des dégradations de leur conditions de travail, qui s’ajoutent aux difficultés d’exercice de leurs missions actuelles, dont tout le monde s’accorde à dire qu’elles sont de plus en plus essentielles dans notre environnement et organisation professionnelle.

Le climat social au BASCT devient lourd, épuisant et démobilisateur ; beaucoup d’entre eux n’hésitent plus à parler de maltraitance institutionnelle.

Les difficultés de ces professionnels pourtant fortement impliqués dans l’exercice de leur mission donnent toujours l’impression de ne jamais être prises en considération et par conséquent de n’être jamais traitées.

Nous constatons :

–une prise en charge administrative et matérielle des assistants sociaux clairement insuffisante, voire inexistante en fonction des régions.

–une carence criante de communication et de transparence de la part de l’administration, malgré de nombreuses sollicitations lors des CAP.

–une lassitude profonde et un malaise grandissant des assistants sociaux face à la complexification des situations qu’ils rencontrent et au manque de moyens qui leur sont octroyés.

–une dégradation globale des conditions d’exercice de leurs fonctions, et ce malgré les besoins de plus en plus nombreux émanant des agents du Ministère de la Justice.

Ces problématiques, mises en avant par les assistants sociaux du personnel à maintes reprises, ne trouvent aucune oreille attentive au sein du BASCT. Aussi, afin de porter les revendications des personnels, nous vous demandons de bien vouloir recevoir très rapidement une délégation des organisations syndicales. Il apparait en effet urgent que des réponses soient apportées aux attentes des assistants sociaux des personnels.

Ce courrier sera rendu public

Montreuil, le 21 février 2013

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page