Accueil > Communiqués > Nationaux > Courrier CGT/UFAP au SNP FO

Courrier CGT/UFAP au SNP FO

mardi 16 juin 2015  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Objet : Situation des Personnels Pénitentiaires

Cher Camarade, Cher Emmanuel,

Depuis déjà plusieurs mois maintenant, nos Collègues sur tous les terrains et territoires travaillent dans un contexte très difficile et de mise en danger permanente.

Cela se traduit par des conditions de travail détériorées, avec des organisations de service en mode dégradé, des charges de travail de plus en plus insupportables, des rythmes déments, en toute insécurité !

Les conséquences de ce contexte sont importantes : insécurité (menaces, agressions, prises d’otage…), épuisement (fatigue accrue, dépression, burnout, suicide…).

Une grande majorité des Personnels est au bord de la rupture ; ils en ont marre et souhaitent que cela cesse, que cela change !

Devant un tel constat et désarroi, il nous paraît urgent d’AGIR au-delà de ce que nous faisons déjà. Il en va de notre responsabilité de représentant et d’Organisation Syndicale représentative et responsable !

C’est d’ailleurs, en toute logique, que nous avons tenté d’aborder ensemble le sujet à l’issue de la porte claquée au CTAP du 10 février dernier.

Incompréhension ou posture, peu importe ! Nous n’avons pas été plus loin dans l’échange, alors que nos deux Organisations Syndicales (UFAP-UNSa Justice et CGT Pénitentiaire) ont quant à elles décidé de se rencontrer afin de faire un état des lieux de la situation, dans le respect de nos différences assumées, mais avec comme impératif :

l’intérêt UNIQUE de tous les Personnels !

Nous ne pouvons imaginer que toi et ton Organisation Syndicale ne portent pas ces mêmes valeurs et principes. Mais aussi, considérant la volonté et le désir affichés dans votre tract du 22 avril 2015, dont nos deux Organisations Syndicales ont pris acte, il nous parait aujourd’hui, plus que jamais indispensable et incontournable que nos trois Organisations Syndicales se rencontrent très rapidement afin de partager ce constat et construire un front unitaire à même de stopper ce rouleau compresseur infernal. Toute cette situation s’appuie également pour partie sur des politiques d’austérité qui engendrent un manque de moyen abyssal. Un paradoxe lorsqu’on sait que ce gouvernement, autiste sur nos difficultés, prétend que nous conduisons des missions de service public prioritaires qui « seraient » épargnées par les économies faites sur le budget de l’Etat !

L’UFAP-UNSa Justice et la CGT Pénitentiaire ont récemment tenu leur Comité Directeur respectif dont le seul mot d’ordre est l’UNITÉ. Ils nous ont demandé de réunir les conditions d’un rassemblement sans précédent de nos trois
Organisations Syndicales, condition essentielle à la sécurisation et la sauvegarde de conditions de travail décente.

Par conséquent, malgré des divergences sur certains points, malgré quelques contentieux profonds, NOUS AVONS LE DEVOIR D’EN FAIRE ABSTRACTION !... C’EST UNE OBLIGATION MORALE VIS-A-VIS DES PERSONNELS !

C’est pourquoi, Cher Camarade, l’UFAP-UNSa Justice et la CGT Pénitentiaire fidèles aux valeurs de respect qu’elles défendent, invitent le SNP FO à une rencontre début juillet, à une date à déterminer ensemble. Elle serait de nature à aplanir toutes difficultés et à trouver ensemble les bases revendicatives permettant de changer la donne.

Dans un tel contexte politique et budgétaire, l’unité, forte et déterminée, nous parait être de nature pour que soient prises en compte, dans un budget digne de ce nom, les revendications de nos Collègues et du service public pénitentiaire.

Dans l’attente de te lire,

Nous te prions de recevoir, Cher Camarade, Cher Emmanuel, nos salutations syndicales

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page