Accueil > Communiqués > Régionaux > DISP de Lille : Alerte orange !

DISP de Lille : Alerte orange !

mardi 27 avril 2010  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Si l’on vous parle de :

  • gestion par le stress
  • suspicion organisée
  • dénigrement systématique
  • multiplication de plateaux ou plateformes
  • individualisation des carrières
  • management par objectif
  • culture de la performance

vous penserez sans doute à une grande entreprise de télécommunication, celle-là même qui devrait bientôt avoir à justifier sa gestion du personnel devant un tribunal.

Pourtant, une traduction locale donnerait :

  • des demandes de plus en plus nombreuses, diverses, mais toujours urgentes ; une charge de travail en augmentation sans adaptation des moyens humains ou matériels,
  • des regards inquisiteurs, des conversations suspectées, des horaires surveillés, des écrans scrutés, des droits déniés... (à quand l’obligation de travailler portes ouvertes ?)
  • un rappel insistant de l’ordre hiérarchique, une dévalorisation des tâches d’exécution et des exécutants, une dépréciation de la qualité du travail effectué
  • après le plateau UGPE-UTI et ses conditions de travail connues de tous, CHORUS et le plateau DBF devrait s’installer et, on le sait, une cloison coûte si cher !
  • responsabilisation individuelle des agents face au moindre dysfonctionnement, avant même la mise en œuvre des primes modulables,
  • des objectifs déclinés individuellement et fixés annuellement au moment de l’évaluation,
  • un bon agent doit pouvoir pallier au manque d’effectif et/ou à l’accroissement de la charge de travail, dans toutes les conditions.

Fonctionnaires, nous avons des tâches à effectuer, une hiérarchie à respecter et il n’est pas anormal que nous soyons jugés sur la qualité de notre travail.

Fonctionnaires, nous avons droit au respect,
nous avons le droit de voir notre travail reconnu,
nous avons le droit de vouloir travailler dans de bonnes conditions,
nous avons le droit de vouloir pouvoir effectuer un service de qualité.

Une gestion opposant les personnels,
une gestion par le dédain, la désobligeance, la suspicion, le flicage, la contrainte,
c’est peut être ce que l’on appelle du management,
c’est ce que nous appelons une Gestion des Ressources Inhumaines.

Personnels administratifs, techniques, de surveillance ou sociaux,
nous ne sommes ni des pions interchangeables,
ni des paillassons où essuyer ses humeurs !

Lille le 27 avril 2010

La section de la DISP de Lille

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page