Accueil > Communiqués > Nationaux > Déclaration liminaire au CTAP du 28 mai 2014

Déclaration liminaire au CTAP du 28 mai 2014

mercredi 28 mai 2014  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Madame La Présidente,

C’est dans un contexte toujours plus compliqué que s’ouvre ce CTAP :

 Manque de personnels de tout corps.
 Surpopulation pénale et multiplication des agressions.
 Perte de pouvoir d’achat et manque de reconnaissance.

Les personnels souffrent, avec des conditions de travail toujours plus difficiles. Les heures supplémentaires explosent, et ont pour conséquence, l’épuisement des personnels de surveillance en détention. Comment en effet, ne pas entendre la grande fatigue morale et physique, qui s’accentue au rythme de l’accroissement des vacances de postes, face à une population pénale, qui elle, ne cesse d’augmenter.

Le mode dégradé appliqué dans les établissements affaiblit la sécurité et crée un sentiment d’insécurité chez les personnels, sans parler de la surcharge de travail que cela génère.

Cette situation ne peut plus durer. Il en va de votre responsabilité, Madame la Directrice, d’assurer aux agents des conditions de vie et de travail décentes, dans des conditions de sécurité optimales.
La CGT Pénitentiaire vous l’affirme. Il est plus qu’urgent de donner les moyens aux personnels de travailler dans de meilleures conditions.
Concernant les CPIP, nous demandons la mise en place d’une formation en alternance sur deux ans et l’abandon de la pré-affectation.

Les personnels administratifs subissent également les conséquences d’une politique d’économie. Lors de la dernière CAP de mutation, la semaine dernière, de nombreux postes vacants n’ont pas été pourvus malgré des demandes. Il ne faut pas oublier que les personnels administratifs des greffes, de la comptabilité,… dans les établissements surpeuplés subissent également une surcharge de travail.

La CGT déplore également le recours systématique à l’emploi précaire chez les personnels techniques alors qu’il faudrait une réelle politique de recrutements statutaires.

Les personnels administratifs et techniques sont les éternels oubliés dans cette administration.

Donnez enfin les moyens aux personnels de l’administration pénitentiaire de travailler dans des conditions dignes.

Montreuil, le 28 mai 2014

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page