Accueil > Communiqués > Régionaux > Demande d’abolition du mode dégradé

Demande d’abolition du mode dégradé

jeudi 25 septembre 2014  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Après plus de 20 agressions sur agent cette année, après une prise d’otage d’un agent, sans compter les multiples agressions verbales sur agent.

Et bien comme cela ne suffisait pas, notre direction a décidée pour permettre de battre tous les records d’agressions de faire fonctionner notre établissement en mode dégradé, à savoir de supprimer volontairement certains postes chaque jour afin de rendre la tâches des agents encore plus difficile.

Il n’est donc pas rare d’avoir une dizaine de postes en moins.

Qui en a donner l’ordre ? Est-ce la DAP ?, car elle est fauchée et ne veux surtout pas ponctionner sur l’argent des primes de nos dirigeants, ou bien notre DI qui de même, aussi fauché, ne pense aussi qu’a ses sous, ou bien notre direction locale, voir tous ensemble, car de connivence ?

En tout cas, la CGT n’oubliera pas de mettre en avant la responsabilité de
nos dirigeants en cas de problème, qui, une fois de plus, montre leur total mépris
face à leurs personnels.

La CGT demande que le mode dégradé soit immédiatement stoppé, car nous ne saurons tolérer d’être une fois de plus traité de la sorte.

Ceci est, et sera, la dernière sommation avant la déferlante d’actions annoncée en juillet par la CGT.

La CGT Pénitentiaire continuera de se battre dans l’intérêt des personnels

CENTRE PENITENTIAIRE DU HAVRE
Section CGT

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page