Accueil > Communiqués > Nationaux > Elections professionnelles : Le fiasco continue (...)

Elections professionnelles : Le fiasco continue !

mercredi 9 novembre 2011  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Les élections au Ministère de la Justice sont de nouveau compromises. Si les personnels de la PJJ et des Services Judiciaires ont reçu comme convenu le matériel de vote ; les agents de la direction de l’administration pénitentiaire n’ont toujours rien ou si peu.

Encore une fois la direction de l’administration pénitentiaire se démarque et le ministère se fait remarquer par son éternelle incompétence !

En effet, le matériel devait être réceptionné au plus tard le 8 novembre dans les établissements et services afin que le vote aux élections professionnelles puisse s’effectuer dans les conditions prévues par les textes. Aujourd’hui, nous sommes prêts d’une nouvelle crise !

Pourtant le ministère de la fonction publique s’était engagé sur le déroulement correct du vote reporté au 22 novembre. Malgré cela, c’est toujours l’incapacité que nous propose les ministères. Si le ministère de la Justice, pour des raisons obscures, ne souhaitait pas que les élections se déroulent, il ne ferait pas mieux ! C’est inadmissible !

La CGT Pénitentiaire dénonce encore une fois l’insuffisance de la direction de l’administration pénitentiaire, du ministère de la justice et de la fonction publique pour mener à bien les élections professionnelles, favoriser la démocratie sociale au sein de la Justice ! Elle dénonce l’ingrate désinvolture de nos autorités, désinvolture au service de l’immobilisme social !

La CGT pénitentiaire ne tolérera pas que des personnels pénitentiaires soient privés de la possibilité de voter. Encore aujourd’hui, la CGT a contacté les différents responsables de l’administration pénitentiaire jusqu’à la fonction publique pour dénoncer ce scandale infernal.

Montreuil, le 9 novembre 2011

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page