Accueil > Communiqués > Activité Outre-Mer > En finir avec le mépris.

En finir avec le mépris.

jeudi 22 décembre 2011  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

La CGT Majicavo ne cessera de défendre les surveillants et veut en finir avec le mépris, aujourd’hui ce sont les conditions de travail que nous voulons améliorer car depuis quelques semaines déjà, plus précisément depuis le début du mouvement de lutte contre la vie chère à Mayotte, les surveillants sont appelés à travailler durant 24h00.

Pendant que toutes les autres administrations et les entreprises privées mettent en place des moyens de transport pour leur personnel, notre administration, n’a pas bougé le petit doigt au contraire, elle pense que les agents profitent de ce mouvement pour ne pas venir travailler, c’est honteux. La direction de la MA de Majicavo estime que les surveillants peuvent se débrouiller tout seuls, puisqu’ils sont Mahorais.

La CGT Majicavo dénonce haut et fort le mépris de la direction à l’égard des agents qui souvent se portent volontaires et de ceux qui prennent des risques en traversant les barrages érigés dans les quatre coins de l’ile, en abandonnant leurs véhicules aux bords des routes à leurs risques et périls pour venir assurer le bon déroulement du service de l’établissement.

Certains agents travaillent la journée et montent la nuit dans la foulée, d’autres c’est l’inverse.
<< Un surcharge de travail >>.

Sans aucune reconnaissance de la direction, car notre établissement ne possède pas d’un mess digne de ce nom et que les agents n’ont pas le droit de quitter l’établissement pour aller s’acheter à manger.

Les surveillants ne doivent pas être servit des restes des détenus.
Stop les miettes aux surveillants.

Ces pauvres surveillants subissent de plein fouet une augmentation de charge de travail et à la même occasion une dégradation de leur environnement professionnel.

Ce n’est rien d’autre que du mépris, une souffrance au travail.


La CGT Majicavo revendique une reconsidération du personnel, et espère que la Direction reconnaitra les efforts fournis par les surveillants pendant cette période difficile.

Copie :
-  CGT REUNION
-  CGT MONTREUIL
-  MOM

En finir avec le mépris. - PDF 183.5 ko En finir avec le mépris. 22 décembre 2011, PDF 183.5 ko
Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page