Accueil > Communiqués > Nationaux > Entente syndicale du 22/10/10

Entente syndicale du 22/10/10

vendredi 22 octobre 2010  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel
PDF - 182.4 ko

L’entente syndicale se félicite que leur alliance a permis à madame le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, de les recevoir rapidement sur des revendications communes aux personnels composant l’administration pénitentiaire.

PDF - 186.1 ko
version imprimable

L’audience portera sur les exigences déjà énumérées par l’entente syndicale via les communiqués, à savoir :

- Les emplois et les moyens nécessaires aux missions croissantes et à l’augmentation de la charge de travail pour tous les personnels (personnels de surveillance, d’insertion et probation, administratifs et techniques) ; ainsi qu’une revalorisation indemnitaire et statutaire ;

- L’arrêt de la déclinaison brutale de la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) : fermeture des services et établissements, mutualisation et restructuration des sites, privatisation et externalisation des missions, fermeture des miradors sans concertation, … ;

- Le respect du dialogue social : la nécessité absolue d’une information juste, d’une concertation à tous les niveaux (local, régional et national).

L’entente syndicale précisera, lors de l’audience, l’exigence relative aux emplois et aux moyens. Nous déclinerons et spécifierons les déficits en emploi par corps de métiers :

- Conseillers d’Insertion et de Probation (CIP) : 1000 emplois conformément à l’étude d’impact de la loi pénitentiaire ;
- Personnels Administratifs (PA) : 800 emplois ;
- Personnels de Surveillance (PS) : 2141 emplois pour seulement les missions actuelles. Concernant d’éventuels transferts de missions, il est hors de question de ponctionner sur l’existant ;
- Personnels Techniques (PT) : 147 emplois.

Il a été décidé de boycotter les CTP-SE et CTP-AP qui se tiendront respectivement les 25 et 26 octobre prochains.


Les syndicats liés à l’entente syndicale ont d’ores et déjà établi, d’un accord unanime, que si l’audience s’avérait négative pour les agents, alors ils appelleraient l’ensemble des personnels de l’administration pénitentiaire à engager une mobilisation unitaire et ferme allant en crescendo et ce dès le 8 novembre 2010.

Le 22 octobre 2010

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page