Accueil > Communiqués > Nationaux > FIER-E-S D’ÊTRE FONCTIONNAIRES

FIER-E-S D’ÊTRE FONCTIONNAIRES

jeudi 5 octobre 2017  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Depuis le début de ce nouveau quinquennat, les attaques envers les fonctionnaires n’ont cessé de s’accroître et de devenir de plus en plus violentes et méprisantes.

Cela avait commencé par la « découverte » d’un rapport de la Cour des Comptes, certes alarmant, qui stipulait un déficit important.

Comme à son habitude, la Fonction Publique était montrée du doigt pour bien faire comprendre à tous, que les services publics sont un coût pour la société et non une richesse.

Les propositions sont aussitôt sorties de la boîte à idée de nos dirigeants politiques. Gel du point d’indice, mise en place d’une journée de carence, le non-remplacement d’un fonctionnaire sur trois, économie sur les budgets de fonctionnement de l’Etat, l’amplification des emplois précaires, accélération des traitements au mérite et l’augmentation de la CSG.

Le Ministère de la Justice n’est pas épargné. Il sera également impacté. Le projet de loi de finances présenté la semaine dernière le démontre bien. Le Ministère essaye de nous tromper en prônant que le budget de la justice sera en nette augmentation.

C’est faux !!! Les rallonges budgétaires promises seront en grande partie consacrées aux ouvertures des nouveaux établissements. Ce qui signifie qu’il n’y aura pas un centime alloué pour permettre des recrutements supplémentaires de personnel, pour entretenir ou rénover les établissements pénitentiaires qui sont dans une situation très critique et surtout pour ouvrir des réelles discussions pour des revalorisations indemnitaires et statutaires.

Il faut donc qualifier cela comme une cure d’austérité, une fois de plus.

Depuis le mois de septembre, des mouvements de protestation fleurissent un peu partout, toutes les professions se mobilisent pour s’opposer fermement à cette politique de démolition de nos acquis sociaux.

L’ensemble des syndicats de la Fonction Publique ont pris leurs responsabilités en appelant l’ensemble des personnels des trois fonctions publiques à se mobiliser massivement le 10 octobre prochain. Nous ne devons plus accepter d’être la variable d’ajustement sous prétexte que nous serions des « privilégiés ».

Au-delà de toutes ces attaques, notre administration entend aller plus loin dans sa volonté de reformer notre profession.

En voulant s’attaquer à notre régime indemnitaire, à nos congés bonifiés, à notre statut et en ne se consacrant jamais à notre cœur de métier, il est grand temps que chacun d’entre nous mesure qu’il y a urgence à nous rassembler et défendre notre profession.

La CGT Pénitentiaire appelle l’ensemble des personnels pénitentiaires à prendre conscience de la gravité du moment et à créer toutes les conditions pour répondre présent à cette journée de mobilisation en intersyndicale.

Toutes les dispositions doivent être prises pour combattre toutes ces attaques et exiger ainsi une meilleure reconnaissance de notre métier.

Mardi 10 octobre 2017,
à l’appel de l’ensemble des organisations syndicales de la Fonction publique, soyons nombreux pour montrer notre mécontentement.

Faisons entendre notre voix et mobilisons-nous partout en France.

Montreuil, le 05 Octobre 2017.

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page