Accueil > Actus interprofessionnelles > Fonction publique > Faire du 11 octobre un temps fort des luttes (...)

Faire du 11 octobre un temps fort des luttes !

vendredi 23 septembre 2011  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel
PDF - 44.5 ko
Version imprimable
PDF - 61.1 ko
Préavis de grève


Le contexte social est connu : faire payer la crise du système capitaliste par les salariés.

Depuis déjà de trop longs mois, Président de la République, MEDEF et Gouvernement unissent leurs efforts pour mettre en œuvre des mesures plus régressives les unes que les autres. Ils s’inscrivent – malheureusement – dans une démarche plus générale, déjà très lourde de conséquences pour de nombreux peuples européens.

Le 24 août, le Premier ministre est venu annoncer un nouveau plan d’austérité qui va venir aggraver encore la situation pour les familles, les plus démunis, les services publics.

Arrêter le massacre !

Alors que, crise ou pas, les profits des grandes entreprises et les dividendes versés aux gros actionnaires sont toujours à des niveaux hallucinants, la politique menée consiste à imposer toujours plus de sacrifices à la majorité des citoyens.

Santé, protection sociale, augmentation des prix…. Les mauvais coups tombent comme à Gravelotte.

Dans ce cortège, la Fonction publique et ses agents sont aux premières loges.

Les suppressions massives d’emplois qui continuent (près de 200.000 depuis 5 ans) détériorent encore des conditions de travail déjà lourdement altérées et mettent en danger la qualité du service public rendu.

Le gel de la valeur du point sur 2011 et 2012 – situation sans précédent – porte à un niveau inégalé la perte de pouvoir d’achat. Les qualifications ne sont pas reconnues et les déroulements de carrière sont réduits comme jamais.

La RGPP est toujours à l’œuvre avec ses restructurations contraires à l’intérêt général et ses remises en cause frontales des missions publiques.

Cette politique de casse et de démantèlement est injustifiée et inacceptable !

Amplifier la riposte pour imposer d’autres choix :

Réunies au plan interprofessionnel le 1er septembre, la CGT, la CFDT, l’UNSA, la FSU et Solidaires ont décidé d’une nouvelle journée d’action le mardi 11 octobre.

C’est un rendez-vous majeur et incontournable.

C’est l’occasion de redire ensemble :

  • LEUR CRISE N’EST PAS LA NÔTRE ;
  • IL FAUT UNE TOUTE AUTRE RÉPARTITION DES RICHESSES CRÉÉES ;
  • ACCROITRE LES RECETTES PUBLIQUES PAR UNE FORTE CONTRIBUTION DES PROFITS ET DES HAUTS REVENUS EST JUSTE ET INDISPENSABLE.

C’est le moment de réaffirmer ensemble (Publics, privés, actifs et retraités)

  • IL FAUT DIRE STOP A LA CASSE DES SERVICES PUBLICS ;
  • IL FAUT DES AUGMENTATIONS DE SALAIRE ;
  • IL FAUT PARTOUT CRÉER DES EMPLOIS STABLES ET QUALIFIES ;
  • IL FAUT DES REFORMES DE PROGRÈS DE LA PROTECTION SOCIALE ET DE LA RETRAITE.

Dans cette perspective, l’UGFF-CGT appelle partout dans les services et établissements de l’État à mettre en débat l’inscription résolue dans la mobilisation du 11 octobre.

Par la grève et la participation aux manifestations, elle appelle à faire du 11 octobre un temps fort de la construction du rapport de force.


Montreuil, le 23 septembre 2011

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page