Accueil > Communiqués > Nationaux > Filière sociale Métiers en danger

Filière sociale
Métiers en danger

mardi 3 avril 2012  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

La CGT dépose un préavis de grève pour le 6 avril.

Le gouvernement veut ramener l’ensemble des métiers du social en catégorie B, ce même 6 avril...

Depuis plus d’un an, les organisations syndicales de la Fonction publique maintiennent une intersyndicale pour demander :

la reconnaissance des diplôme au niveau II français (niveau 6 européen) soit bac plus trois

le passage en catégorie A de l’ensemble des métiers du social (Assistants Sociaux, Éducateurs, Conseillers en économie sociale et familiale, etc....).

Le gouvernement vient de décider de passer en force dans la fonction publique de l’État, sur le seul corps des Assistants de service Social, à 15 jours des élections présidentielles et sans concertation (il propose une vague réunion le 3 avril, avant de faire voter le texte le 6 avril !).

Le Nouvel Espace Statutaire (NES) du B est une arnaque, ce n’est pas parce que vous gagnez quelques points en début de carrière (qui commence à 1,1 SMIC – et donc bientôt au SMIC) et quelques points en fin de carrière que c’est le paradis : le déroulement est beaucoup plus lent avec plus d’échelons ce qui fait que vous perdez beaucoup. Il faut vivre plus de 30 ans au delà de l’âge de départ en retraite pour compenser le manque à gagner de votre carrière...

A la CGT, nous réaffirmons que :

1/ Si ce texte sur les ASS est adopté définitivement, c’est toute la filière sociale sur les 3 versants de la fonction publique qui sera tirée vers le bas...

2/ Ce sont les conventions collectives 66 et 51 qui seront cassées, ce sera la légitimation de la volonté des patrons du Social qui y travaillent depuis des mois.

3/ C’est la remise en cause de la notion même de travail social qui sera laminée, les codes de déontologie, le secret professionnel seront remis en cause. Le NES du B est destiné à des corps d’exécution, nous n’aurons plus à réfléchir mais à appliquer, c’est donc le passage du travail social au contrôle social.

Nous appelons donc une nouvelle fois à faire remonter aux organisations syndicales des motions de l’ensemble des personnels des services pour vous opposer à ce projet de régression professionnelle :« Nous, travailleurs sociaux de (lieu - service) exigeons la catégorie A qui a été promise avec la création du classement intermédiaire (ou CII) en 1991 pour tous les personnels de la filière sociale (ASS, Éducateurs)...
Nous rejetons vos projets de décrets qui enferment les personnels dans le NES du B et nient notre formation à bac +3 – alors que votre gouvernement reconnaît cette équivalence au niveau européen (Niveau II français, niveau 6 européen, 180 ECTS).
Nous soutenons nos organisations syndicales dans leurs exigences de reconnaissance en catégorie A pour la filière sociale et le A+ pour les corps d’encadrement (CSE, CTSS). »

Nous appelons les personnels à mettre en débat les formes d’actions qu’elles souhaitent pour le 6 avril – ils seront couverts par un préavis de grève s’ils font ce choix en Assemblée Générale, démocratiquement.

Ce combat devra se poursuivre notamment en interpelant les parlementaires, nous vous informerons des propositions de la CGT ou des inter-syndicales au fur et à mesure.

Ce gouvernement a toujours méprisé le social, il lui préfère le sécuritaire...Il croit que l’on peut contrôler une société grâce à la répression, aux caméras de vidéo-surveillance et en entretenant la haine...Ce ne sont effectivement pas les valeurs du Travail social.
Nous refusons ce passage en force, nous nous y opposons et nous devons le faire savoir.

Montreuil, le 3 avril 2012

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page