Accueil > Communiqués > Nationaux > Halte au racisme !

Halte au racisme !

mercredi 13 novembre 2013  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Depuis plusieurs semaines, c’est devenu un jeu pour la droite et l’extrême droite que d’insulter la Garde des Sceaux, Madame Taubira, en sachant qu’il lui est difficile de se défendre puisque c’est ce même garde des sceaux qui doit saisir le parquet lorsqu’un ministre est injurié.

Nous constatons par ailleurs que les parquets concernés qui pourraient engager les procédures ne font pas montre de zèle, craignant sans doute des accusations de soumission au pouvoir politique : certains n’ont pas eu les mêmes pudeurs par le passé !

Après bien des pages douteuses, c’est aujourd’hui un journal d’extrême droite qui passe les bornes. Ce journal, oublié depuis des années, s’offre une campagne de publicité à peu de frais. Cette situation est clairement due au manque de courage politique du gouvernement et du Président de la république qui aurait dû défendre cette ministre dès les premiers dérapages.

Si le Garde des Sceaux cristallise tant de haine, c’est qu’elle a porté le mariage pour tous, en application d’un engagement du Président. Celui-ci aurait pu apporter son soutien au lieu de laisser penser que cet engagement n’était pas vraiment le sien...

Si elle engage une réforme pénale, c’est aussi au nom du gouvernement celui-ci aurait pu lui apporter un soutien plein et entier. Il faut bien constater que ce texte est réduit à peau de chagrin en raison de sa couardise politique.

Ceux qui n’ont pas la mémoire courte devraient se souvenir qu’aucune réforme de progrès ne s’est faite sans bataille politique violente. Sans parler de l’abolition de la peine de mort, la réforme du code pénal a été l’objet de violentes diatribes contre Badinter.
Ceux qui n’ont pas la mémoire courte devraient se souvenir de la violence des coups bas contre Simone Veil dans le débat sur l’avortement que rejetait la même frange réactionnaire de la société. On attaquait la ministre, mais surtout la femme ! On pourrait en dire autant pour Elisabeth Guigou quand il s’est agi de la présence des avocats en garde à vue...

Aujourd’hui on attaque Christiane Taubira, parce qu’elle est ministre, femme et noire !

C’est parce qu’elle fait preuve d’un réel courage politique, même si les arbitrages gouvernementaux lui sont trop souvent défavorables qu’elle est l’objet des insultes. Elle est devenue la femme noire à abattre.

Alors que l’impasse sécuritaire devient la politique d’un gouvernement aux abois, cette femme gêne, même dans son propre camp et il aura fallu beaucoup attendre pour entendre dire que les attaques étaient inacceptables.

Si la CGT continuera ses critiques sur la politique menée par la Garde des Sceaux, les textes sans envergures voulus par le Président et dictés par de petits calculs politiciens et populistes, elle apporte son soutien à la personne.

On peut attaquer un ministre politiquement, on n’a pas le droit de l’attaquer sur son sexe la couleur de sa peau, sa religion, ses origines, ou son orientation sexuelle...

Fidèle à ses valeurs humanistes et progressistes, la CGT s’opposera toujours à ceux qui agitent l’intolérance et la discrimination et manifestera toujours son soutien à ceux qui en sont victimes !

Montreuil, le 13 novembre 2013

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page