Accueil > Communiqués > Régionaux > INCENDIE ET MUTINERIE AU CP DE LONGUENESSE

INCENDIE ET MUTINERIE AU CP DE LONGUENESSE

jeudi 12 janvier 2017  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Cette nuit, vers 1H30, un incendie a éclaté au quartier mineur à la cellule EC1/124 occupé par le détenu 29265.
Le gradé a immédiatement réveillé le piquet de nuit, il s’est aperçu en visionnant les images des caméras que la coursive était enfumée.
Il a donc fait équiper les personnels des appareils respiratoires d’interventions.
Ils se sont dirigés vers le bâtiment et ils ont été aidés par d’autres fonctionnaires de service. Le personnel a éteint l’incendie dans la cellule et ils ont évacués le détenu pour qu’il reçoive les premiers secours.
Le gradé a pris la décision d’évacué les mineurs se trouvant dans cette aile vers une autre aile en raison de la propagation des fumées.
Quand les mineurs sont arrivés dans l’aile du C1 sud, ceux-ci ont commencé à dégrader le matériel présent, ils ont défoncé la porte de la salle d’activités afin de récupérer des matelas, armoires, pots de peinture et autre matériel. Le gradé a reconnu deux détenus qui ont pris un manche à balai et une petite armoire et l’ont jeté contre le carreau de l’aile à plusieurs reprises. Au bout de plusieurs minutes la fenêtre a cédé.
Le Premier surveillant a demandé à tous le personnel d’évacuer le bâtiment pour se mettre à l’abri au PCI.
L’officier d’astreinte a été avisé et il a donné l’ordre de préparer une équipe d’intervention.
La direction et l’officier d’astreinte sont arrivés. Il a fallu faire appel aux forces de l’ordre pour rétablir la sécurité et l’ordre dans l’établissement.
Le commissariat de saint omer est arrivé avec 5 hommes et une unité de la bac de Béthune s’est déplacé aussi avec 2hommes.
La direction, l’officier, le Premier surveillant et les 7 fonctionnaires sont intervenus pour rétablir l’ordre.
Les différents mutins ont été interpellés et les meneurs placés au quartier disciplinaire et un des mutins a été blessé par ses codétenus lors de cette mutinerie.
La CGT se félicite de cette fin mais nous étonnons de la non présence des ERIS !!!

Notre organisation demande des sanctions sévères contre ses voyous mais aussi qu’ils payent les milliers d’euros de dégâts.

Nous demandons que des témoignages officiels de satisfactions soient remis aux différents personnels qui sont intervenus lors de cette mutinerie :
Fonctionnaires pénitentiaire, fonctionnaires de police mais aussi les salariés de GEPS

Longuenesse, le 11Janvier 2017

LE Bureau Local CGT

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page