Accueil > Communiqués > Nationaux > INTEMPERIES : la douche froide !!

INTEMPERIES : la douche froide !!

vendredi 22 mars 2013  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Lorsque la métropole ou l’outre mer sont confrontés à des situations climatiques telles que ce fut le cas tout récemment, il est normal que les agents qui n’ont pas pu venir ne soient pas pénalisés et que ceux qui ont dû se rendre plus disponibles soient récompensés.

En effet, tout le monde n’a pas la chance d’être logé (parfois par l’Administration) à proximité de son lieu de travail. Avoir de la route à faire ou beaucoup de transport en commun est rarement un choix.

Pour éviter des écarts entre sites, la DAP a décidé « d’uniformiser les pratiques », en nivelant par le bas comme c’est souvent le cas. Elle a demandé à ce que les agents qui étaient bloqués et n’ont pas pu venir durant un ou plusieurs jours se voient retirer des jours de congés annuels pour compenser leur absence. Cette directive semble s’imposer même si cela amène les cadres locaux à revenir sur ce qu’ils avaient annoncé aux agents...

Cette attitude est ingrate pour tous les agents qui travaillent dans des situations et des conditions souvent pénibles, surtout lorsque ils ont fait des heures qui ne seront jamais récupérées ou payées (par le jeu de l’écrêtage, des paramétrages d’Origine...).


La CGT demande à la DAP de revenir rapidement sur la directive demandant de forcer les agents à déposer des congés annuels les jours où ils n’ont pas pu venir et de récompenser ceux qui ont remplacé les absents. A défaut l’Administration portera une fois de plus la responsabilité d’alimenter la défiance des agents envers elle.

A trop jouer avec le froid, il se pourrait que cela finisse par sentir le brûlé...

Montreuil, le 22 mars 2013

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page