Accueil > Communiqués > Nationaux > L’UNITÉ SYNDICALE CLAQUE LA PORTE DU "CONSEIL D’ADMINISTRATION

L’UNITÉ SYNDICALE CLAQUE LA PORTE DU "CONSEIL D’ADMINISTRATION" DE L’ÉNAP !...

jeudi 26 novembre 2015  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Alors que le 22 octobre dernier plus de 3000 Collègues manifestaient leur colère à PARIS, alors que le 10 novembre dernier, une mobilisation sans précédent bloquait l’ENAP, ce nouveau Conseil d’Administration continue de cultiver avec mépris et indifférence, la lente agonie de la mission de formation de cette école :
- Information sur le futur décret relatif à l’ENAP (pas de vote prévu)...
- Budget…
- Diffusion d’un film…
- Evaluation différée des jeux pénitentiaires.
- …
LA FARCE CONTINUE AU MEPRIS DES RÉALITES !...

Fait aggravant, il n’y a aucun représentant de la 189ème promotion d’Élèves surveillants (850 Élèves) à ce CA… Après tout, à quoi bon puisque l’avis des Personnels ne compte pas !
En effet, l’élection de son délégué aura lieu…demain vendredi ! Hasard ou coïncidence, Cherchez l’erreur !
Puisque cet ordre du jour est aussi creux et superficiel, puisque cette direction est aussi méprisante, voilà ce qu’aurait dû être un ordre du jour réaliste et responsable :
- La gratuité de la restauration pour les élèves ?...
- Les conditions d’hébergement des élèves dû au plan de charge démentiel ?...
- Les futurs recrutements massifs de personnels et leurs conséquences sur le fonctionnement de l’ENAP ?...
- Le maintien de la formation des élèves surveillants à 8 mois ?...
- La sécurité à l’ENAP à l’instar des autres écoles du Ministère compte tenu de l’état d’urgence décrété ?...
- Le statut de l’ENAP et l’intérêt d’un deuxième site de formation ?...
- La question de l’attractivité de l’administration pénitentiaire au regard des recrutements à venir au ministère de l’intérieur ?...
Voilà au minimum ce qui devrait mobiliser toute l’attention d’une direction concernée ; tout le reste n’est que "bla-bla", mensonges et enfumages.
La situation est trop grave pour se fourvoyer dans ce CA totalement déconnecté des réalités pénitentiaires. Nous invitons les personnes présentes dans cette salle à suivre notre exemple et à quitter la salle afin de ne pas se rendre complice de cette énième mascarade.
Rester assis et valider d’une seule voix les orientations catastrophiques de cette direction et de son administration de tutelle, renvoie à la responsabilité individuelle de chacun. Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas !... En agissant ainsi, vous devenez complices et responsables des conséquences dramatiques d’une telle dérive !

Pour nous, représentants des Personnels, le choix est fait. A DÉFAUT, LA RIPOSTE SERA SANS CONCESSION !...

Agen, le 26 novembre 2015

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page