Accueil > Communiqués > Activité Outre-Mer > LE CD 1 E SOUS YOUTUBE !!!!

LE CD 1 E SOUS YOUTUBE !!!!

mercredi 2 mars 2016  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Le Centre Pénitentiaire de Baie-Mahault est mis à mal sous un site web d’hébergement de vidéos nommé Youtube. Ces vidéos qui ont aujourd’hui plus de 19 000 vues, où on peut voir des détenus du CD1 Est exhibés de la drogue, de l’argent, des téléphones portables, de l’alcool et bien d’autres produits interdits. Des détenus se filmant avec des téléphones sous la coursive dans les angles morts. Faisant ouvertement l’apologie de la violence dans leurs textes. Ces vidéos sont à la porter de nos enfants en toute impunité. Nous accusons notre administration de laisser faire les choses. La CGT a déjà signalé les dangers de la guétorisation de notre établissement en regroupant volontairement des individus par gang. Le CD1 E ressemble à une zone de non-droit où il devient impossible de travailler en toute sécurité. Des insultes envers le personnel, des oeilletons systématiquement bouchés durant les rondes, des portes de cellule attachées de l’intérieur empêchant le travail du surveillant, des détenus ivres et agressifs ect….
Nous accusons encore une fois notre administration de ne porter aucune attention à nos difficultés et de laisser pourrir les choses. Nous ne pouvons plus accepter le deux poids et deux mesures car la semaine dernière un détenu de la prison de Béziers a été mis en garde-à-vue et mis en examen pour avoir posté une vidéo Périscope où il se filme en direct dans sa cellule exhibant de la drogue.

La CGT exige des mesures fortes de la part de notre administration :

 Un surveillant par Unité de Vie au Centre de Détention.
 La saisie de la justice à l’encontre de ces détenus.
 Le transfert des détenus visibles sur la vidéo.
 La pose de brouilleurs de fréquences de nouvelles générations
 Une fouille sectorielle au CD1 Est
 La pose rapide de caillebotis métalliques aux fenêtres
 Une véritable politique de formation pour occuper les détenus

Aucune excuse n’est entendable de la part de notre administration trop c’est trop. Allons nous attendre que la vidéo d’un surveillant agressé soit postée pour réagir.

La CGT saisira la Mission Outre-Mer et la Direction de l’Administration Pénitentiaire ainsi que la presse locale sur ces vidéos

 - PDF 164 ko 2 mars 2016, PDF 164 ko
Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page