Accueil > Communiqués > Nationaux > La CGT Pénitentiaire dit : « Non au F-Haine »

La CGT Pénitentiaire dit :
« Non au F-Haine »

mercredi 15 février 2012  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel
PDF - 30.7 ko
Version imprimable

Hier, une équipe de la Courtisane était à Fleury-Mérogis pour dispenser et propager des mensonges, supercheries, tromperies, et sa haine.

L’équipe n’est autre que la « Marine Team » du Front National qui distribuait des tracts en direction des personnels pénitentiaires, instrumentalisant ainsi leurs souffrances et les difficultés de leur métier !

La Marine Courtisane joue de tromperies et manipulations qui lui sont inhérentes pour tenter d’obtenir les faveurs des personnels pénitentiaires à l’aube de la très attendue élection présidentielle ! Une voix est une voix pour la Courtisane !

Subterfuges et stratégies populistes en effet, car elle utilise la peur, la haine et surtout les revendications des personnels pour de meilleures conditions de travail et de meilleures conditions de détention à des fins électoralistes, à la veille des présidentielles et des législatives !

Elle et sa bande, malgré les apparences de dernière minute, n’aiment ni les fonctionnaires, ni les organisations syndicales !
Dans son programme électoral, la Courtisane ne mentionne jamais qu’il faut augmenter le nombre de fonctionnaires … bien au contraire ! C’est bien l’inverse qu’elle prône : « La règle, de remplacer seulement un fonctionnaire sur deux partant à la retraite est appliquée de manière aveugle » ! Pour la bande de la Courtisane, c’est plus d’un fonctionnaire sur deux qu’il ne faut pas remplacer ! Foutaise !!!

En matière de retraite, la Courtisane ignore la revendication massivement portée à l’automne 2010 du maintien de l’âge légal de départ à 60 ans. Son programme entend, en effet, supprimer toute notion d’âge légal et n’ouvrir le droit à la retraite que sur le seul critère de 40 annuités cotisées. Et il est important de rappeler que ce parti, qui prétend pourtant défendre les fonctionnaires et la classe ouvrière, a été totalement absent du mouvement de l’automne 2010. Que du vent !

Ce n’est pas en poussant à la haine envers les personnes détenues que nos conditions de travail seront meilleures en prison … bien au contraire ! Cela empire les choses et c’est indigne de fonctionnaires de la République ! En prison, ce n’est pas en instaurant la prison à vie, comme elle le demande via son programme, que les conditions de travail des personnels seront meilleures … bien au contraire. Horreur !!!

Ce n’est pas non plus en instaurant à nouveau la peine de mort, crime d’état organisé et digne d’un Etat barbare et non d’une République, que les conditions de travail des personnels seront meilleures … bien au contraire ! La Courtisane ignore donc ce que peuvent avoir comme conséquences le fait d’assister à une exécution capitale pour les personnels pénitentiaires ! Cruauté !!!

La CGT Pénitentiaire dénonce l’utilisation malsaine de nos terribles conditions de travail dans ce cadre électoral …

La CGT Pénitentiaire appelle l’ensemble de ses syndiqués, de ses sympathisants et de tous les personnels pénitentiaires à s’opposer à la venue du Front National au pied des prisons ! Nous, personnels pénitentiaires, ne deviendrons pas l’objet du F-Haine !

Montreuil, le 15 février 2012

PDF - 2.7 Mo
Document de la CGT : le FN ou l’imposture sociale

- Sur le site de la CGT : les autres documents sur le FN et l’imposture sociale

- Rencontre-débat de l’Institut d’histoire sociale CGT. Le Front national démasqué par l’histoire

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page