Accueil > Communiqués > Nationaux > La CGT Pénitentiaire rencontre les personnels de la (...)

La CGT Pénitentiaire rencontre les personnels de la Martinique

mercredi 1er juin 2011  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel
PDF - 175.3 ko
La CGT Pénitentiaire rencontre les personnels de la Martinique

La délégation nationale accompagnée des camarades de la section locale a rencontré les personnels du CP de Ducos et du SPIP de Fort de France. A l’issue de la visite de l’établissement, ils ont rencontré la Direction de l’établissement. Ils ont pu dénoncer différents points. Le CP de Ducos souffre d’une surpopulation carcérale. Près de 9OO détenus sont incarcérés dans une structure d’une capacité de 570 places. Le ministère de la justice a décidé une extension du centre pénitentiaire (création d’un hébergement supplémentaire sur le site) au détriment de l’implantation d’un nouveau site. Les camarades de la section locale CGT revendiquent la création d’un nouvel établissement. En effet le site initial a déjà subi de multiples extensions sans résultat satisfaisant. Ils dénoncent aussi l’absence de concertation préalable auprès des syndicats.

Nous tenons aussi à dénoncer un choix scandaleux qui relève uniquement de considération budgétaire : le non renouvellement du contrat de maintenance pour les climatisations. Le sous effectif est chronique et tous les corps professionnels sont concernés. De graves problèmes d’hygiène sont aussi à déplorer (présence de rat et de blattes).

Les Personnels de Surveillance travaillent seuls sur chaque unité de vie sans vidéo surveillance et sont donc isolés du reste de la détention. Souvent dotés de Motorola défaillants, ils risquent à tout moment de ne pas être secourus par leurs collègues dans le cas d’agressions notamment.

Les personnels administratifs subissent de plein fouet la réforme des plates formes. Le Centre de Service Partagé qui réunit les 2 directions du Ministère de la Justice (Administration Pénitentiaire et Protection Judiciaire de la Jeunesse) accueillera prochainement les Services Judiciaires. En plus du problème de sous effectifs, les personnels souffrent d’un manque de formation adaptée et d’informations.

Enfin le SPIP de Fort de France est doté d’un bâtiment qui se révèle inadapté à la sécurité, à l’accueil des personnes suivies et à l’accès du bâtiment pour les personnes handicapés.

La délégation de la CGT s’engage à relayer, auprès des autorités compétentes, les revendications des personnels et les problématiques rencontrées quotidiennement sur leur lieu de travail. La CGT pénitentiaire oeuvrera de son mieux pour apporter des améliorations aux conditions de travail des différents personnels pénitentiaires de la Martinique.

La CGT Pénitentiaire Nationale Le bureau local du CP Ducos

Ducos, le 31 mai 2011

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page