Accueil > Communiqués > Nationaux > La CGT pénitentiaire à la rencontre des personnels de (...)

La CGT pénitentiaire à la rencontre des personnels de Baie-Mahault

samedi 4 juin 2011  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel
PDF - 29.5 ko
Version imprimable

Une délégation nationale de la CGT pénitentiaire accompagnée par des responsables de la CGT locale a visité les établissements de Basse Terre et de Baie-Mahault ainsi que le SPIP de Pointe à Pitre.

Lors de ces visites, la CGT s’est entretenue avec les personnels et la direction des différents sites.

Au regard des nombreuses difficultés rencontrées par les personnels, la CGT a systématiquement rapporté auprès des directions les inquiétudes et les revendications des personnels.

Parmi celles-ci, nous soulignerons plus particulièrement les suivantes :

  • Une grande vétusté de l’établissement de Basse-Terre ou les conditions de détention et de travail sont indignes et d’un autre temps.
  • Un manque d’effectifs de tous les corps professionnels notamment au SPIP de Pointe à Pitre où chaque travailleur social a en charge plus de 200 mesures.
  • Une déficience au niveau de la prise en charge des détenus avec peu d’activité, peu de travail et de formation professionnelle ainsi que des quartiers qui ne fonctionnent pas tels que le SMPR et le quartier arrivant au CP de Baie-Mahault.
  • Un matériel défectueux notamment celui de communication tels que les Motorolas du CP de Baie-Mahault.
  • Une forte inquiétude des personnels administratifs quant à leur avenir à l’approche des créations des plateformes.
  • Des difficultés de transfert de détenus qui multiplient les agressions et les incidents.
  • Des moyens syndicaux qui ne sont pas octroyés à la CGT locale de Baie-Mahault alors même que le bureau s’est créé il y a plusieurs mois.

La CGT a pu obtenir auprès des directions certains engagements tels que :

  • La demande des effectifs équivalents aux besoins liés à l’extension de Baie-Mahault.
  • L’ouverture du SMPR en hospitalisation de jour et de nuit.
  • L’ouverture de 3 cellules arrivantes en attendant le quartier arrivant mis en place lors de l’extension à Baie-Mahault.
  • Le transfert d’un détenu posant des problèmes particuliers à Baie Mahault.
  • La concertation des syndicats pour l’extension de Baie Mahault et la reconstruction de Basse Terre.
  • Le renouvellement des Motorolas.
  • Les moyens nécessaires à l’activité de la CGT locale à Baie-Mahault.

La CGT pénitentiaire suivra ces différents points localement et nationalement. Les revendications plus générales sur les effectifs, le travail social, les plate formes seront portées à nouveau auprès de la MOM et du ministère de la justice. La CGT pénitentiaire remercie les personnels rencontrés qui n’ont pas hésité à faire part de leurs préoccupations.


La CGT Pénitentiaire nationale

La section locale de Baie Mahault

Baie Mahault, le 04 juin 2011

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page