Accueil > Communiqués > Régionaux > La pénitentiaire mise à mal

La pénitentiaire mise à mal

mardi 14 juin 2016  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Après un débrayage le 1er avril 2016 survenu après les agressions de plusieurs collègues, l’administration tarde toujours à nous écouter.
Aujourd’hui on peut compter sur une moyenne de 210 détenus incarcérés pour 144 places. Cette surcharge met à mal les activités au quotidien, école, sport mais aussi les soins et suivis des détenus.
L’établissement ne peut répondre à un tel taux d’incarcération !!!
Les multiples cellules triplés, le manque d’activité, l’immobilisme de la direction interrégionale de transférer les détenus condamnés amènent des tensions et agressions répétées.

De ce fait les personnels protestent de nouveau le 14 juin 2016 pour espérer enfin un désencombrement et le transfert des détenus perturbateurs.

A tous ces impondérables vient s’ajouter le manque de moyen alloué à l’établissement pour la pose de filins anti-projections (on peut dénombrer pas moins de 30 projections par dimanche, drogues, nourritures, portables et quoi de plus ???).

Le 14 juin n’est pas une date anodine puisque l’ensemble du monde du travail, la pénitentiaire également, manifeste contre la loi du travail, et de plus nous attendons encore les engagements du gouvernement concernant le relevé de conclusion signé le 14 décembre 2015.
ICP à 1000 euros, la prime de roulement à 300 euros, la prime de 300 euros pour les personnels de greffe, un point d’ISS pour 2016 et un pour 2017…..

Le gouvernement s’enfonce dans sa politique capitaliste, il est grand temps pour tous à dire STOP !!!

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page