Accueil > Communiqués > Nationaux > Le Gouvernement piétine le relevé de conclusions du 14 (...)

Le Gouvernement piétine le relevé de conclusions du 14 Décembre 2015 !.

jeudi 2 juin 2016  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Le 25 avril 2016, les syndicats UFAP-UNSa Justice, SNP-FO Personnels de Surveillance, CGT Pénitentiaire et SNJ-FO Personnels Administratifs, représentant 86 % des personnels, rencontraient le Garde des Sceaux. Cette réunion visait à clarifier l’ensemble des points relatifs au relevé de conclusions signé le 14 décembre 2015.

L’unité syndicale appelait le ministre au règlement rapide des points encore suspendus à arbitrage, afin que chaque partie puisse désormais travailler sur les chantiers d’avenir !

Les réponses de M. URVOAS, étaient sans équivoque : Les derniers arbitrages devaient intervenir au 7 mai, un séminaire sur les métiers et la formation était programmé fin juillet et le Président devait nous recevoir courant mai 2016.

Ces réponses ont été publiées dans un communiqué de la chancellerie, confirmant les engagements pris en audience par le Ministre, allant jusqu’à préciser la date du 10 Mai pour la rencontre présidentielle.

Depuis, aucun engagement n’a été tenu. L’Unité Syndicale estime qu’elle a suffisamment fait preuve d’esprit de dialogue. Ce moment est désormais révolu. Le gouvernement ne respecte pas sa « parole donnée » !...

Réunis ce jour à Paris, les syndicats UFAP-UNSa Justice, SNP-FO Personnels de Surveillance, CGT Pénitentiaire et SNJ-FO Personnels Administratifs décident de mettre un terme à cette parodie méprisante à l’égard des personnels, tant que la totalité du contrat engagé sur les questions indemnitaires et statutaires ne sera pas tenue, à savoir :

1) Un point de PSS pour 2016 avec rétroactivité au 1er Janvier.
2) Un point de PSS au 1er Janvier 2017.
3) L’ICP à 1000€
4) La « prime de roulement » à 300€
5) La prime de 300€ pour les personnels des greffes.
6) Le retrait du RIFSEEP
7) La mise en place d’une réelle revalorisation indiciaire dans le cadre du PPCR...

Les syndicats UFAP-UNSa Justice, SNP-FO Personnels de Surveillance, CGT Pénitentiaire et SNJ-FO Personnels Administratifs demandent qu’au 17 juin 2016, la totalité du volet indemnitaire soit réglé conformément aux engagements pris. D’ici là, que ce soit au niveau local, interrégional et national, ils appellent au boycott de toutes les réunions avec la DAP, quelles soient statutaires (CT, etc) ou non (groupes de travail...).

Si aucune réponse n’est apportée à cette date butoire, les syndicats UFAP-UNSa Justice, SNP-FO Personnels de Surveillance, CGT Pénitentiaire et SNJ-FO Personnels Administratifs se retrouveront afin de mettre en place de nouvelles modalités d’action. Les syndicats UFAP-UNSa Justice, SNP-FO Personnels de Surveillance, CGT Pénitentiaire et SNJ-FO Personnels Administratifs constatent que ce gouvernement, si prompt à fustiger l’absence de dialogue avec les syndicats, est le premier à renier ses promesses avec les organisations qui contractualisent avec lui, traduisant ainsi dans les faits une perte de confiance ……

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page