Accueil > Communiqués > Nationaux > Le gouvernement ne nous laisse pas le choix : Encore (...)

Le gouvernement ne nous laisse pas le choix : Encore plus fortement, la lutte se poursuit !

mardi 26 octobre 2010  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel
PDF - 31 ko
28 octobre 2010 : appel CGT Pénitentiaire

Les revendications sur les retraites des salariés se sont amplifiées et ancrées dans la durée, n’en déplaise au gouvernement ! Aussi, perdu par son déni et son manque de discernement, il s’égare en autoritarisme divers ! Pire encore, des témoignages arrivent d’un peu partout pour dénoncer les comportements fallacieux de certains fonctionnaires peu enclins aux valeurs de la République et de la Démocratie !

Au-delà des retraites, c’est aussi l’emploi, les salaires, les conditions de travail, les services publics qui sont l’objet de revendications !

Les luttes de la population sont légitimes et justes : nous luttons pour plus de justice sociale, pour une meilleure répartition des richesses !

Malgré les espérances du gouvernement qui pense nous endormir avec son passage en force de la loi, rien n’est joué !
Bien au contraire, grâce à ses provocations, les contestations seront plus fortes, plus déterminées, plus unies !

La CGT Pénitentiaire appelle tous les personnels à faire du 28 octobre une journée de contestations et d’actions encore plus forte qu’à l’accoutumée. En effet, dans notre profession, comme dans d’autres secteurs, les conditions de travail et de détention sont pathologiques : droits syndicaux amputés, quantité colossale de stress emmagasiné, taux d’occupation des établissements indigne d’une grande Nation, budget de la Justice française un des moindres de l’Europe des nations les plus développées (Conseil de l’Europe, publication 2010), déficit d’emploi plus que conséquent !

Effectivement, pour la seule administration pénitentiaire, tous corps confondus, et pour couvrir les missions existantes, ce sont presque 4 100 emplois qui manquent dont plus de la moitié en personnels de surveillance ! Les pilleurs sociaux voudraient nous faire travailler encore plus longtemps ? A quand la suppression des congés payés, monsieur le Président ? Et pourquoi pas, pour faire des économies sur la main d’œuvre, la réouverture du bagne de Cayenne ?

La CGT Pénitentiaire appelle les personnels pénitentiaires (toujours privés du droit de grève) à faire du 28 octobre 2010 une journée forte d’actions et de manifestations :

- pour nos retraites ;
- pour de meilleures conditions de travail, pour plus d’emplois et une revalorisation des salaires ;
- pour l’excellence des services publics !

Parce que rien n’est joué, parce qu’il faudra les faire plier solidairement, parce que le gouvernement ne nous laisse pas le choix : la lutte se poursuit, encore plus haut encore plus fort, encore plus déterminée !

Montreuil, le 26 octobre 2010


Messages de soutien arrivant à la CGT

Belgique
La Confédération des Services Publics solidaire du blocus des raffineries françaises
mardi 26 octobre 2010.

Dans l’hypothèse ou l’acheminement de carburants vers la France devrait se faire par les voies navigables de Belgique, afin de contourner le blocus des raffineries en France, La Confédération des Services Publics (CGSP) de Belgique a déclaré sa solidarité avec les syndicats français :

« La CGSP est solidaire de la protestation légitime des syndicats français contre le plan de réforme du régime des retraites prévu par le gouvernement français. Le barrage routier des combustibles est une arme importante pour nos camarades français. Le gouvernement français veut rompre ce blocus en s’approvisionnant à l’étranger. Il s’est tourné vers la Belgique pour un approvisionnement en gasoil et en essence.

Si la CGSP devait constater que l’Agence des voies navigables coopérait avec les autorités françaises, nous procéderions immédiatement à des arrêts de travail le long de l’Escaut et de la Lys.
Hilaire Berckmans, Secrétaire général de la CGSP »


Messages de soutien…

« Tenez bon, nous sommes à vos côtés ! »

vendredi 22 octobre 2010

Nous recevons de nombreux messages de soutien d’organisations syndicales d’Europe, d’Afrique, d’Asie, qui confortent l’importance et le rayonnement de la mobilisation en France contre la réforme régressive des retraites et contre les plans d’austérité imposés aux peuples.

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page