Accueil > Communiqués > Les collègues de Majicavo et Nouméa toujours dans (...)

Les collègues de Majicavo et Nouméa toujours dans l’action…
« STOP la souffrance !!! »

mardi 17 juillet 2012  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Depuis ce matin, 6h30, une vingtaine de surveillants de la maison d’arrêt de Majicavo sont en mouvement devant les portes de leur établissement.

A l’initiative de l’intersyndicale CGT- FO- UFAP.

Par cette action, nos collègues entendent dénoncer :

• La promesse non tenu de l’ancien Garde des sceaux sur l’évolution statutaire des personnels locaux ;

• La dégradation des conditions de travail, d’hygiène et de sécurité ;

• Le projet de dortoir dans l’extension de la Maison d’Arrêt ;

• Le manque d’effectifs ;

• Les agressions à répétitions ;

• Le dialogue social bafoué ;

• Les mauvaises relations et l’intimidation de la Direction de l’établissement.

• S’agissant de la Nouvelle Calédonie, les collègues demandent à être entendus sur : le recrutement suffisant de Kanaks au sein de l’institution conformément aux accords de Nouméa, l’urgence du désengorgement de la prison Camp Est (actuellement 500 détenus pour 210 places), et l’abrogation du texte relatif à la désindexation des salaires des agents se rendant en Métropole dans le cadre des déplacements professionnels

Ils souhaitent également sensibiliser l’opinion publique sur l’annulation progressive des fouilles intégrales sans que des moyens substitutifs de contrôle ne soient prévus. Pour la CGT, la fouille intégrale est pour l’instant le seul rempart efficace à l’entrée d’objets et de substances illicites dans les établissements pénitentiaires. Tant qu’aucun nouvel outil fiable de contrôle n’est proposé pour les remplacer, ces fouilles intégrales doivent demeurer.

Les collègues de Majicavo ont reçu le soutien de nombreux élus locaux et sont reçus par la préfecture de Mayotte en ce moment même afin d’avoir une issue favorable à leurs revendications justifiées.

La CGT Pénitentiaire soutient totalement l’ensemble des collègues dans leurs luttes légitimes, tout comme elle soutient sans réserve l’action des personnels du CP de Nouméa qui ce week-end, ont mené une lutte admirable sur des revendications identiques aux collègues de Mayotte.

Montreuil, le 17 juillet 2012

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page