Accueil > Actus interprofessionnelles > Europe et International > Les syndicats européens des services publics coordonnent (...)

Les syndicats européens des services publics coordonnent leur action contre l austérité !

mardi 15 novembre 2011  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Le Comité exécutif de la Fédération syndicale européenne des services publics (FSESP) a
décidé d organiser, le 30 novembre, une journée d action conjointe dans toute l Europe contre
l’austérité et pour une Europe sociale. Cette date coïncide avec la réunion du Conseil des
ministres des Finances à Bruxelles et le Conseil de l emploi, prévu le lendemain.

Furieux face à l incapacité des dirigeants politiques à élaborer une solution positive à la crise, et
suite à de nombreuses actions nationales entreprises par les travailleurs du service public, les
syndicats de la FSESP vont protester ensemble contre plusieurs mesures d austérité
actuellement prises, notamment la remise en cause des droits syndicaux et de négociation
collective, les réductions de personnel, de salaire et de retraite, la diminution des services publics
offerts aux citoyens, etc. Les travailleurs, leurs familles et leurs communautés doivent payer pour
une crise qu ils n ont pas provoquée. Il est temps pour les gouvernements de taxer la spéculation,
les riches et les banques afin de lutter contre les inégalités, de créer des emplois et de renforcer
les services publics.

La mobilisation syndicale prendra la forme de grèves générales dans le secteur public, de
journées d action nationale, de réunions publiques, de piquets de grève et de manifestations
devant les bureaux des représentants permanents de l UE ou autres lieux symboliques. Des
conférences de presse seront également organisées et des encarts publicitaires publiés dans la
presse populaire de plusieurs pays.

Les effets de la crise diffèrent d un pays à l autre. Les syndicats européens des services publics
rejettent l approche « catastroïka » du Fonds monétaire international, de la Banque centrale
européenne et de la Commission européenne, qui cherchent à effectuer des coupes de plus en
plus importantes dans les dépenses publiques. Ces politiques poussent les travailleurs et les
citoyens dans la pauvreté et vers un avenir morose.

La FSESP va également tenter d influencer les décisions du Conseil européen en décembre.
Nous espérons que le renforcement de la démocratie, les créations d emplois et la protection de
l autonomie des partenaires sociaux seront au c ur d une nouvelle gouvernance économique
européenne.

Selon Carola Fischbach-Pyttel, secrétaire générale de la FSESP, « on assiste à des attaques
massives contre tout ce pour quoi les travailleurs se sont battus. Nous ne pouvons pas laisser les
banquiers, les spéculateurs et les ayatollahs du marché libre s emparer de nos services publics
et détruire les acquis sociaux historiques. Nous allons redoubler d efforts pour résister et
défendre ce qui est cher aux populations d Europe. Nous devons être à la hauteur de ce défi. »

« Si les dirigeants européens n écoutent pas notre message, nous allons intensifier nos efforts
pour une autre Europe sociale et démocratique ! »

Communiqué de presse du 10/11/11 - PDF 36.4 ko Communiqué de presse du 10/11/11 16 novembre 2011, PDF 36.4 ko
Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page