Accueil > Communiqués > Régionaux > M.A NEVERS, LA DEBACLE !!!

M.A NEVERS, LA DEBACLE !!!

mardi 6 octobre 2015  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Triste épidémie qui ramène la maison d’arrêt de Nevers au temps de la peste noire et du choléra qui engendraient innombrables victimes et chute démographique inquiétante. Plus d’une dizaine d’agents sur le carreau viennent compléter aujourd’hui un état des lieux bien alarmant.

Car en plus de cette débâcle, les agents survivants sont dans l’obligation de s’adapter professionnellement, autrement dit dans notre jargon de faire les bouche-trous pour que la boutique tourne. Car n’est-ce pas là l’essentiel ? Que le navire continue de voguer malgré la mer tumultueuse ; son commandant en sera d’autant plus fier et on ne parle même pas de l’amirauté dijonnaise qui se félicite de sa politique d’aveuglement qu’on lui connaît.

Les rameurs quant à eux, assistent impuissants à une gestion faîte quotidiennement de bouts de ficelle et de carton-pâte. Çà tremble de partout, ce n’est pas stable pour un sou mais ça tient. Des postes non couverts de journée comme de nuit, 1 agent de moins minimum à chaque service, des rappels sauvages à 12h30 pour faire la nuit, des bureaux désertés de leurs postes fixes (atelier, vaguemestre, cantine etc.), ces mêmes PF à qui on demande (oblige ?) de venir en détention pour gérer les étages, des agents à 70 et 80% avec 20 heures sup, un prévisionnel en volante complètement à la ramasse qui amuse tellement il est incohérent.

Mais trompez-vous : cela ne nous amuse pas !! Cela nous énerve !! Et quand la sauce commence à monter, nous suivrons les recommandations du 1er surveillant Origine qui vient nous voir en nous disant : "si vous ne voulez pas bosser et gagner de l’argent, faîtes comme les autres, plantez !". Et bien oui nous planterons ! Car s’il est aisé de balancer au café les camarades absents, il est aussi très facile d’aller voir un médecin. Que feriez-vous alors ? Sourirez-vous toujours face à cette situation ?

Le 22 octobre, une manifestation nationale se tiendra à Paris. Chacun y trouvera son mot à dire, chacun sera libre d’y revendiquer ce qu’il veut. Le début d’une lutte pour retrouver notre dignité et notre autorité.
RAS LE BOL !!!

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page