Accueil > Communiqués > Nationaux > MA Brest : Le ras le Bol des personnels !

MA Brest :
Le ras le Bol des personnels !

mardi 6 mars 2012  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Depuis ce matin 6h30 heures, une soixantaine de personnels de la maison d’arrêt de Brest sont en mouvement devant les portes de leur établissement.

A l’initiative de la CGT pénitentiaire, ce mouvement a été rejoint par le syndicat UFAP.

Différents personnels de Nantes, Rennes, Saint Brieuc et Lorient se sont joint aussi à la mobilisation en solidarité avec les personnels Brestois.

Les personnels mobilisés dénoncent les multiples mesures imposées ces derniers mois ainsi que les répercussions d’une politique pénale ultra répressive :

  • La fermeture de 2 miradors en juin 2012 et juillet 2013 ;
  • L’annulation des fouilles intégrales sans apport des nouvelles technologies nécessaires au contrôle des personnes incarcérées ;
  • Une surpopulation pénale honteuse avec 380 détenus pour 255 places à la MA de Brest ;
  • Une surcharge de travail et des conditions d’exercice pour les personnels insupportable qui accentue la souffrance et multiplie les risques psycho sociaux.

La CGT pénitentiaire soutient pleinement les personnels en lutte et interpelle à nouveau les autorités de l’administration pénitentiaire et du ministère de la justice.

En effet, les responsables doivent cesser de prendre des décisions sans concertation et sans se soucier des répercussions qu’elles ont, tant sur les pratiques professionnelles, que sur les conditions de travail et l’accomplissement de nos missions.

La CGT pénitentiaire rappelle aussi au directeur de l’administration son engagement d’analyser, à nouveau, au niveau régional, les différentes situations où la fermeture des miradors pose de graves problèmes de sécurité.

La CGT pénitentiaire reste persuadée que la voie du dialogue est encore possible.

La CGT pénitentiaire continuera à porter les revendications des personnels qui refusent de subir des décisions unilatérales et irresponsables.

Montreuil, le 06 mars 2012

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page