Accueil > Communiqués > Nationaux > MA Dunkerque : La CGT à l’offensive

MA Dunkerque :
La CGT à l’offensive

lundi 5 mars 2012  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Depuis l’annonce de la fermeture de la MA Dunkerque par le ministre de la Justice, Michel Mercier, la section locale de la CGT pénitentiaire de Dunkerque a multiplié les initiatives et les actions pour le maintien de cet établissement.

La CGT pénitentiaire a interpellé les différents élus locaux ou nationaux, les parlementaires et les partis politiques afin que la décision de fermeture soit révisée.

La CGT pénitentiaire a fédéré aussi différentes actions avec tous les professionnels de la justice de Dunkerque afin de rallier toutes les forces pour ce long combat juste et légitime.

Aujourd’hui encore, la CGT pénitentiaire a appelé à une action devant les portes de la MA Dunkerque pour manifester contre la fermeture de l’établissement et contre la détérioration des conditions de travail liée notamment à la surpopulation pénale.

Pour répondre à cet appel, une trentaine de personnels étaient rassemblés ce matin, unis et déterminés pour le maintien de leurs postes de travail et pour l’amélioration des conditions d’exercice.

La CGT pénitentiaire soutient cette initiative et tous les combats menés depuis plusieurs mois.


La CGT pénitentiaire a demandé officiellement à l’administration de réunir au plus vite une réunion sur la carte pénitentiaire et sur les prévisions de fermetures et d’ouvertures des prisons.

En effet, la CGT pénitentiaire continue à se battre pour le maintien de certains établissements comme Dunkerque, Compiègne, Sarreguemines…
Suite à l’adoption de la loi de Programmation ces jours derniers, l’administration est obligée de revoir sa copie sur la modification de la carte pénitentiaire. Le DAPA s’est donc engagé au dernier CTAP du 2 mars à réunir les différents syndicats, comme nous le demandions, sur les fermetures et ouvertures d’établissements.

La lutte doit continuer.
La CGT pénitentiaire continuera inlassablement à se battre pour que les personnels soient entendus et reconnus.

Montreuil, le 05 Mars 2012

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page