Accueil > Communiqués > Nationaux > Malaise à la Centrale de Lannemezan

Malaise à la Centrale de Lannemezan

jeudi 17 février 2011  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel
PDF - 24.9 ko
Malaise à la Centrale de Lannemezan

Les personnels de surveillance de Lannemezan, réunis en assemblée générale hier soir, ont manifesté leur mécontentement et leur malaise.

En effet, le manque de personnels et une mauvaise gestion des incidents détériorent, depuis un certain temps, les conditions de travail.

Le surmenage est tel qu’une quarantaine d’agents a été contrainte de consulter un médecin qui les a mis en arrêt maladie.

Dès ce matin, la secrétaire générale de la CGT Pénitentiaire a alerté monsieur Lathoud, directeur de l’Administration Pénitentiaire, de la situation alarmante du Centre Pénitentiaire de Lannemezan.

En première réponse, le directeur interrégional adjoint s’entretiendra avec l’intersyndicale locale ce jour, à 13 heures.

La CGT Pénitentiaire soutient pleinement les personnels et attend de voir les réponses données aux revendications des agents de Lannemezan.

Montreuil, le 17 février 2011

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page