Accueil > Communiqués > Nationaux > Manifestation nationale à Paris : Réussite historique, + (...)

Manifestation nationale à Paris : Réussite historique, + de 5000 manifestants à Paris

mercredi 30 mars 2011  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel
PDF - 30 ko
Manifestation nationale à Paris : Réussite historique, + de 5000 manifestants à Paris

Hier, plus de 5000 professionnels de la Justice étaient dans les rues de Paris pour manifester et exiger des moyens à la hauteur de la gravité de la situation. Une telle manifestation, unitaire et multi-catégorielle, regroupant travailleurs sociaux, greffiers, personnels administratifs, surveillants, avocats, magistrats,… est historique.

Venus de toutes les régions de France, les militants de la CGT ont largement participé à la réussite de la manifestation nationale ! Tous les corps de l’administration pénitentiaire étaient activement représentés, avec bien entendu, une mobilisation gigantesque des travailleurs sociaux ! Vous, toutes et tous ensemble, avez clairement fait la démonstration de la combativité de notre syndicat, de son ancrage dans les luttes et de notre détermination.

Aussi, encore une fois, la CGT Pénitentiaire tient à vous remercier toutes et tous, cher-e-s camarades, pour votre engagement, votre mobilisation ! Quelle superbe manifestation !

Notre organisation syndicale était présente dans les différentes délégations qui ont rencontré les groupes parlementaires ainsi que le président de la commission des lois, M. WARSMANN. Ce dernier a indiqué qu’il était impossible aujourd’hui de nier la désastreuse réalité de la Justice en France, et qu’il était favorable à un plan d’urgence rapide pour améliorer la situation. Il s’est engagé à le défendre auprès de Matignon.

Le Groupe des 26 attend désormais, suite à la démonstration de force d’hier, une audience rapide avec le Ministre ! Nous attendons qu’il fasse, suite à nos mobilisations, des annonces sérieuses qui vont au-delà du recrutement de vacataires et/ou de l’augmentation de la réserve civile ! Alors que la Chancellerie refusait il y a encore deux mois d’admettre la réalité, elle est aujourd’hui dans l’obligation de reconnaître le délabrement de nos services, et de commencer à faire des propositions pour certaines directions. Sans les différentes mobilisations, sans les actions des personnels, des syndiqué-e-s, des militant-e-s notre colère serait restée vaine. Désormais, nous attendons donc des réponses satisfaisantes, des décisions politiques, des choix budgétaires. Pour commencer, nous attendons un engagement sur un plan d’urgence qui, d’ores et déjà, acterait un recrutement conséquent pour pouvoir assumer nos missions.

L’union dans la lutte, formée par le Groupe des 26, est historique ! Aussi, si elle a permis une forte mobilisation interprofessionnelle, elle est en partie à l’origine de la très récente prise en compte de notre réel malaise ! Nous devons rester vigilants et mobilisés pour que notre lutte transforme l’essai et pour que de véritables moyens soient alloués à la Justice tous secteurs confondus !

Restons vigilants et mobilisés, tous ensemble, pour que le service public pénitentiaire, la Justice en général, soient à la hauteur des enjeux d’un système démocratique progressiste et humaniste !

Montreuil, le 30 mars 2011

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page