Accueil > Communiqués > Régionaux > Mobilisation au CP Rennes Vezin : 70 collègues dans (...)

Mobilisation au CP Rennes Vezin : 70 collègues dans l’action .

mardi 19 octobre 2010  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

70 collègues du CP Rennes Vezin, bloquent depuis ce matin
les portes de leur établissement.

Cette démarche unitaire a été votée en AG le jeudi 14, AG qui a rassemblé une soixantaine de personnels de tout corps.

Des avancées substantielles ont déjà été engrangées : Meilleur suivi des CRI (formulaire de retour d’information auprès des collègues, activé) – aménagement de la salle de repos…

Pour autant, demeure non résolue la question de l’emploi sous toutes ses formes : pour assurer la sécurité des personnes et du service public ; tisser du lien social à l’intérieur de l’établissement pour détecter les risques ; assurer les actions de prévention ;
concourir à la réinsertion ; répondre aux nouvelles missions qui s’empilent ; garantir les repos donc la vie de famille ; réduire les heures supplémentaires que la DAP ne veut plus payer sur cet établissement au-delà d’un quota…

Depuis plusieurs mois, Rennes Vezin fait partie des sites jugés trop « dépensiers » en heures sup : le plan drastique imposé par la DI de Rennes impact le travail et la sécurité parce qu’il impose que des postes soient découverts.

Si une seule avancée vient d’avoir lieu sur ce dossier avec les agents du QA qui reviennent sur leur service initial en 12 H 00, c’est largement insuffisant et la DAP doit répondre rapidement à cette question car les collègues refusent les postes découverts.

La revendication des collègues est simple et de bon sens : Où l’administration crée des emplois, où elle paye le travail fait ! Mais en aucun cas, elle ne doit bricoler le quotidien en réduisant les présences d’agents en détention !

D’une manière identique, l’administration doit ouvrir pour les PA et les TS des négociations sur les charges de travail insupportables en lien avec l’emploi mais aussi avec les missions et expérimentations nouvelles qui s’entassent.

La région CGT Pénitentiaire de Rennes soutient totalement les
collègues en lutte. Au-delà de leurs rangs, ils portent un malaise
général que l’administration ne peut régler par des demi mesures ou
des menaces de sanctions.

L’action rennaise doit inspirer d’autres établissements. Nous
le disons clairement : rien ne va plus, il est temps de se
rebeller face au mépris !

Nantes, le 19 octobre 2010
Bureau régional de Rennes.

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page