Accueil > Communiqués > Nationaux > Mobilisation massive à la maison d’arrêt de Nantes

Mobilisation massive à la maison d’arrêt de Nantes

mardi 11 février 2014  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

A l’appel de la CGT Pénitentiaire, les personnels de la Direction Interrégionale de Rennes, sont en action devant la maison d’arrêt de Nantes depuis ce matin.

Une centaine de collègues manifestent devant l’établissement pour dénoncer :

• Le manque de personnels de surveillance : l’administration reconnait un déficit de 124 agents sur l’ensemble de la direction interrégionale.

• L’explosion des heures supplémentaires : 325389 heures supplémentaires effectuées en 2013 ce qui représentent environ 204 personnels de surveillance !

Cette carence en personnels ne peut garantir de façon optimum la sécurité de tous, la surveillance dans son ensemble et empêche les personnels de réaliser leur mission de réinsertion.

Concernant la sécurité des personnels, pour la CGT Pénitentiaire tant que des moyens substitutifs de contrôle, comme les portiques à ondes millimétriques, ne sont pas mis en place, la fouille à corps ne doit pas être supprimée systématiquement. A noter qu’à ce jour seuls les établissements de Rennes Vezin et Alençon Condé sur SARTHE sont dotés de ce matériel.

La CGT Pénitentiaire exige un recrutement massif de personnels, afin de stopper l’envolée des heures supplémentaires, le nombre incessant de rappel qui épuise les collègues et qui se répercute directement sur leurs vies de familles.

La CGT Pénitentiaire soutient les collègues en lutte et rappelle à la Direction de l’Administration Pénitentiaire que les personnels ne doivent pas risquer leurs vies en voulant la gagner !

Montreuil le 11 février 2014

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page