Accueil > Communiqués > Nationaux > Mobilisons-nous !

Mobilisons-nous !

jeudi 29 mars 2012  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Sous-effectifs chroniques depuis plusieurs années dans les établissements et les SPIP, personnels en souffrance continuelle et heures supplémentaires comme palliatif à une revalorisation salariale absente, voilà bien la voie entamée par notre administration alors qu’un virage important devrait être pris sur les points cruciaux de nos métiers.

La CGT Pénitentiaire déplore que l’option politique enclenchée sur le devenir carcéral continue de nous envoyer dans le mur.


Tryptique de l’attaque : emplois, précarisation des conditions de travail et ventilation budgétaire discutable.

• Emploi :
Nous subissons de plein fouet la politique régressive sur l’emploi avec des effectifs en deçà des missions qui nous sont confiées. Les orientations politiques actuelles favorisent la prise de nouvelles missions au détriment des couvertures de postes traditionnels (sur 421 postes CAP, 200 pour les extractions judiciaires).

• Précarisation des conditions de travail :
L’ensemble des personnels subit une profonde aggravation des conditions de travail ainsi qu’une pression sur les salaires. Des revalorisations statutaires et indemnitaires deviennent incontournables.

• Budget discutable :
Ces choix budgétaires explicitement libéraux participent au renflouement financier de grandes boites privées via le système de fraude légale que sont les PPP (Partenariat Public/Privé), la gestion déléguée, et autres contrats abusifs avec le secteur privé.

Cette volonté politique dans son ensemble ne fait que fragiliser un système pénitentiaire déjà moribond. Nos missions de service public sont vidées de leur sens alors même que les charges de travail toujours plus importantes pèsent sur l’ensemble des personnels.

Aussi, la CGT Pénitentiaire appelle les personnels à se réunir en assemblée générale et décider de modalités d’action afin que, rapidement, nous soyons en capacité, tous ensemble et dans l’unité la plus large, de porter haut et fort nos revendications légitimes.

La Commission Exécutive Nationale

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page