Accueil > Communiqués > Nationaux > Mouvement au CD de Joux-La-Ville

Mouvement au CD de Joux-La-Ville

mercredi 11 juin 2014  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Depuis ce matin, une trentaine de nos collègues de Joux-La-Ville bloquaient les portes de leur établissement, occasionnant plusieurs retards dans les mouvements.

Cette action est à l’initiative de l’intersyndicale CGT – FO – SPS et faisait suite à la mobilisation qui s’était déroulée le 5 juin dernier. Elle a pour but de dénoncer le manque d’effectif et l’absence de dialogue sociale au sein de cette structure.

Le manque cruel d’effectif crée indéniablement de grosses difficultés pour le personnel. Leur état de santé se dégrade, les agents n’ont plus le temps de rester avec leurs familles, les rythmes de travail sont de plus en plus irréguliers. Il n’est pas rare que certains postes soient découverts.

Il est indispensable qu’un recrutement massif soit effectué pour une meilleure prise en charge de la population pénale.

L’emploi doit être une priorité majeure. Il devient incontournable pour combattre les heures supplémentaires et pour enfin obtenir des conditions de travail dignes et décentes.

Ces difficultés sont remontées inlassablement à l’administration par notre organisation sans qu’aucun changement de politique en matière d’emploi ne soit opéré. Ces technocrates tolèrent ces carences en personnel, impactant directement sur nos conditions d’emploi (rappel du personnel à outrance, usage du mode dégradé, etc…)

Trop, c’est trop. Il est donc temps d’agir !!!

La CGT Pénitentiaire apporte tout son soutien aux collègues de Joux-la -ville, réaffirmant que l’emploi doit être au centre des discussions.

Nous devons nous unir pour nous faire entendre et exiger que ces situations cessent.

L’action unitaire est la seule solution face au mutisme de notre administration.

Montreuil, le 11/06/2014

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page