Accueil > Communiqués > Régionaux > NIMES

NIMES

samedi 21 mars 2015  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Jeudi 19 mars vers 19h30 des tirs d’armes automatiques ont été perpétrés contre la porte d’entrée de la Maison d’Arrêt de Nîmes. L’attaque a durée quelques secondes, les personnels en place à la porte se sont mis à terre. La Direction ainsi que les forces de l’ordre sont arrivé quelques minutes plus tard. Aucun blessé n’est fort heureusement à déplorer. Les ERIS ont été dépêchés et ont pris position vers minuit.
Les premiers éléments de l’enquête révèlent une vingtaine d’impact sur la porte et les nombreuses douilles au sol ont permis d’identifier le type de munition. Il s’agit d’une attaque à l’arme de guerre, les douilles étant de calibre 7.62, munitions utilisées notamment par le fusil de type Kalachnikov.

Le vendredi la DISP ainsi que le DAP se rendent sur place ou l’enquête est en cours. Pour l’instant rien ne permet d’établir s’il s’agit d’une attaque terroriste isolée ou si cette agression est en lien avec le milieu du grand banditisme. Seule l’enquête qui est bien entendue encore confidentielle pourra le déterminer avec précision.

La CGT demande qu’une cellule d’aide psychologique soit apportée aux collègues de l’établissement.
La CGT pénitentiaire de Toulouse demande que la MA Nîmes reste sous protection policière notamment lors des relèves des agents.
La CGT Pénitentiaire de Toulouse félicite le sang-froid et le professionnalisme des agents qui ont subi et géré cette attaque et demande qu’ils soient justement récompensés.
La CGT Pénitentiaire de Toulouse apporte son total soutien aux personnels de la MA Nîmes éprouvés par cette lâche attaque

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page