Accueil > Communiqués > Nationaux > PARCOURS PROFESSIONNELS, CARRIERES ET REMUNERATIONS (...)

PARCOURS PROFESSIONNELS, CARRIERES ET REMUNERATIONS (PPCR) : CA PIETINE !

vendredi 25 novembre 2016  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Une réunion s’est déroulée lundi 21 novembre 2016 entre la DAP et les organisations
syndicales représentatives CGT, UFAP et FO. L’objet de cette réunion était l’examen d’un projet de décret portant sur les modifications de l’échelonnement indiciaire des corps de personnels d’encadrement et d’application, de commandement, d’adjoints techniques, de techniciens, de directeurs techniques, de CPIP, de CSIP, de DSPIP, et de DSP.

D’entrée, l’administration nous fait savoir qu’elle est toujours en discussion avec la direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) et que le document qui nous est présenté concernant le nouvel échelonnement indiciaire n’est donc pas sur d’être le projet qui sera appliqué ! Cerise sur le gâteau, l’administration nous fait savoir également que la DGAFP ne souhaitait pas que cette réunion ait lieu, à cette étape des négociations !

Pour rappel, la mise en oeuvre du PPCR s’étale de 2016 à 2020. Le projet qui nous est présenté concerne une mesure de conversion d’une partie des primes non assises sur le traitement en points d’indices appelée « transfert primes-points ». La CGT a toujours revendiqué que l’ensemble des primes soient transformées en points d’indice inclus dans le traitement afin qu’elles soient comptabilisées pour le calcul du droit à pension.

Dans ce projet, d’ici à 2020, la revalorisation serait de 13 points d’indices par échelons pour les catégories C, 17 points pour les catégories B, et 25 points pour les catégories A. Dès 2017, Il y aura 4 points supplémentaires pour la catégorie C, 6 points pour la catégorie B, et 4 points pour la catégorie A.

L’administration nous fait état de contreparties en lien avec ces avancées qui se
traduiraient par l’allongement de durée dans certains échelons. La CGT a fait connaître
son profond désaccord sur ces contreparties.

Ce projet de décret a été de nouveau débattu lors du CTAP du 24 novembre pour aboutir à la même conclusion qu’il est difficile de discuter sur un document non seulement incomplet, mais qui ne sera peut être pas celui qui sera appliqué au vu de l’état des discussions entre la DAP et la DGAFP.

L’administration décide donc de nous réunir à nouveau le 6 décembre prochain pour l’examen non seulement du décret indiciaire, mais également du décret statutaire, pour ensuite un nouvel examen lors du CTAP du 12 décembre prochain.

La CGT mettra tout en oeuvre pour que les personnels obtiennent de réelles avancées
indemnitaires.

Affaire à suivre...

Montreuil, le 25 novembre 2016.

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page