Accueil > Communiqués > Nationaux > PAS DE DOUBLE PEINE POUR LES PERSONNELS PENITENTIAIRES

PAS DE DOUBLE PEINE POUR LES PERSONNELS PENITENTIAIRES

samedi 12 décembre 2009  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Après l’annonce, par l’administration, du report du paiement des heures supplémentaires, des primes de dimanche, de nuit et de jours fériés pour les personnels de l’administration pénitentiaire, la ministre de la justice dit comprendre l’émotion suscitée par les personnels pénitentiaires …

Les personnels n’ont que faire de la pseudo compassion d’un gouvernement qui est à l’origine de cette situation catastrophique pour les agents ! La CGT dénonce les condoléances politiques qui ne sont que duperies et manipulations !

Le mépris des personnels, une nouvelle fois acté par cette décision, est intolérable. C’est une fois de trop ! La colère des personnels perdure, même si elle a été écrasée en mai. Et ce n’est pas monsieur Bocquel, secrétaire d’Etat au ministère de la justice, qui va arranger la situation. En effet, en disant ce matin, aux agents de la maison centrale de Ensisheim que « ce n’est pas l’affaire du siècle », il s’adonne à de la provocation gratuite ! Il ferait bien de garder pour lui ses propos imprudents ! Ce n’est ni lui, ni le gouvernement qu’il représente, qui travaille dans des conditions déplorables et létales pour un salaire de misère !

Ce ne sont pas eux qui subissent les heures supplémentaires quasi obligatoires dans une prison surpeuplée, dans des conditions de détention honteuses, avec un rythme de travail décalé … Ce ne sont ni eux, ni les cadres supérieurs qui verront leur salaire de décembre amputé de leur laborieux travail ; ce sont les agents des catégories les plus basses, les plus "besogneuses" !

Ce double mépris est insupportable. La double peine infligée aux agents, par le non paiement de leurs primes dans ces conditions de travail, est odieuse ! Ce n’est ni de pitié, ni d’ironie, ni de cynisme dont les agents ont besoin ! Ils veulent justement et simplement ce qui leur est du : l’argent de leur travail !

La CGT Pénitentiaire appelle les militants et les personnels à initier ou participer, dans l’unité, à des assemblées générales (AG) et/ou des actions au plus vite. Nous sommes des personnels respectables, nous devons nous faire respecter, par tous ! La CGT sera, une nouvelle fois, à vos côtés !

Montreuil, le 12 décembre 2009

D’ores et déjà, différentes initiatives ont été prévues :

  • ¼ de retard de prise de service le 11 décembre à Saint Maur ;
  • Service minimum à Quiévrechain le 11 décembre ;
  • Assemblées Générales, dès lundi, à : Amiens, Arras, Bapaume, Béthune, Besançon, Fleury Mérogis, Fresnes, Laon, Lyon Corbas, Meaux Chauconin, Melun, Poissy, Rouen, Valenciennes, … ;
  • Mouvement à Grasse le 14 décembre ;
  • Actions le 15 décembre à : Béziers, Bordeaux Gradignan, Clairvaux, Ensisheim, Evreux, Joux la Ville, Lavaur, Mont de Marsan, Nantes, Pau, Poitiers Vivonne, Rennes, Troyes, Villenauxe, … ;
  • Action à Saint Etienne le 16 décembre à 14h ...
  • Boycott du CTPS le 18 décembre à Toulon, ...
Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page