Accueil > Communiqués > Nationaux > PERSONNELS ADMINISTRATIFS : « LA VIE EN ROSE »

PERSONNELS ADMINISTRATIFS : « LA VIE EN ROSE »

jeudi 16 octobre 2014  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

On ne le répétera jamais assez :

LES PERSONNELS ADMINISTRATIFS SONT MIS A RUDE EPREUVE !

Petites mains de l’Administration Pénitentiaire, ils ne rechignent pourtant pas à la tâche et ont souvent le sentiment de ne pouvoir faire correctement leur travail avec des moyens en ressources humaines si peu nombreux.

Le budget 2015 en est l’exemple type, puisqu’en dehors des recrutements de PA en faveur des SPIP, aucune ouverture de poste n’est prévue en renforcement des services pourtant en souffrance. Comment pourrons-nous résister face aux politiques d’austérité ?

Tout au long de leur carrière, il faudra sans cesse que ces agents se remettent en question et s’adaptent en permanence à l’arrivée de nouveaux logiciels avec souvent une formation largement insuffisante. C’est le cas des Greffes, avec la mise en place de « GENESIS », remplaçant de GIDE, sans pour autant qu’il n’y ait de réorganisation de service, à charge pour chaque établissement d’y mettre les effectifs et les compétences nécessaires.

Alors qu’une formation aux métiers du greffe serait souhaitable pour plus d’harmonisation des situations pénales entre établissement, l’administration elle, n’apprend aux personnels qu’à se servir de l’outil informatique.

En cette fin d’année, d’autres services seront impactés par une charge de travail importante. Pour exemple, les unités traitements et indemnités, qui devront traiter, en plus de leur travail quotidien, l’ensemble des primes (ICP versée annuellement et qui demande un calcul individuel, primes occasionnelles et primes modulables), rameront encore et toujours.

Les PA sont de plus en plus souvent amenés à effectuer du travail demandant plus de technicité, sans pour autant y trouver auprès de leur hiérarchie plus de reconnaissance, notamment dans leur déroulé de carrière. Leurs grilles indiciaires sont misérables, et peu nombreux sont les élus qui arriveront au sommet....

Que dire de l’absence d’organigramme souvent réclamé par notre organisation ? Il est sans doute, là aussi, le reflet du peu de considération de notre administration pour ces personnels.

Il est grand temps que cette dernière se préoccupe de la souffrance de ces laissés pour compte !

LA CGT SE BAT A VOS COTES ET AVEC VOUS POUR QU’ENFIN VOUS PUISSIEZ ETRE COMPRIS !

Montreuil, le 16 octobre 2014

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page