Accueil > Communiqués > Nationaux > Plateformes interrégionales : Le Secrétaire Général (...)

Plateformes interrégionales : Le Secrétaire Général s’engage à élaborer une note en direction des personnels pour la fin du mois de juillet 2011.

mardi 19 juillet 2011  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel
PDF - 159.9 ko
Plateformes interrégionales : Le Secrétaire Général s’engage à élaborer une note en direction des personnels pour la fin du mois de juillet 2011

La CGT et la FSU ont été reçues ce lundi 18 juillet 2011 par le secrétaire général sur la question des plateformes interrégionales.

Le secrétaire général nous a rappelé quelques éléments notamment sur les 3 points suivants :

  • L’organisation des plateformes avec 4 départements : l’immobilier, les ressources humaines, l’informatique et télécommunication (pour la pénitentiaire sera concerné le suivi des postes informatiques en milieu ouvert) et, la gestion Chorus et les achats.
  • La localisation des plateformes : Lille ; Rennes ; Dijon ; Nancy ; Bordeaux ; Lyon ; Toulouse et Aix.
  • La gestion des ressources humaines de ces plateformes : chaque personnel affecté sur ces plateformes gardera son statut et son régime indemnitaire initial ; ceux de l’administration pénitentiaire conserveront aussi le statut spécial.

Le secrétaire général s’engage à élaborer une note en direction des personnels pour la fin du mois de juillet 2011.

La CGT a rappelé son opposition à la mise en place de ces plateformes. Elles traduisent, en effet, la déclinaison brutale de la RGPP (révision générale des politiques publiques) avec des conséquences négatives pour les personnels et pour la qualité du service rendu ou à rendre.

N’étant pas entendue, pour l’instant, sur cette question, la CGT a suggéré au secrétaire général de faire au moins une pause dans la mise en oeuvre des PFI, comme cela est suggéré dans le rapport de la commission sénatoriale du 22 juin 2011 (mission commune d’information RGPP).
Cette pause pourrait permettre l’élaboration d’un plan de mise en place des plateformes en concertation avec les syndicats de manière à sécuriser au maximum l’avenir des personnels concernés.

Aujourd’hui, la problématique des statuts des personnels n’est pas résolue.

La CGT ne peut se satisfaire des annonces du secrétaire général concernant le maintien de chacun dans son statut initial. C’est une réponse peu crédible sur du long terme.

La CGT continue à revendiquer l’harmonisation des régimes indemnitaires par le haut pour les personnels qui travaillent sur les mêmes postes et les mêmes lieux.

Le secrétariat général ne peut plus continuer à avancer masqué sur ce dossier, il doit dévoiler réellement ses intentions notamment concernant le devenir des personnels affectés sur les plateformes interrégionales.

La CGT n’aura de cesse d’interpeller le ministère et le secrétariat général, nous continuerons à nous battre à tous les niveaux pour faire entendre nos revendications et celles des personnels trop souvent privés de moyens d’expressions.

Montreuil, le 19 juillet 2011.

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page