Accueil > Communiqués > Régionaux > Point Heures Négatives 188ème Promotion

Point Heures Négatives 188ème Promotion

lundi 23 mai 2016  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

La CGT-Pénitentiaire, alertée que des agents de la 188ème promotion étaient « affublés » d’heures négatives issues de leur scolarité, a interrogé la DISP de Rennes et a également saisi la DAP le 22 Février 2016 sur cette situation.
En effet, plusieurs élèves de cette promotion affectés stagiaires ont commencé leur carrière en établissement avec plusieurs dizaines d’heures négatives. Heures négatives résultant d’une gestion catastrophique de certains établissements envers des élèves en stage pratique (voir tract local CGT-Pénitentiaire « Heures négatives pour les stagiaires » du 8 mars 2016, visible sur notre compte Facebook : http://www.facebook.com/UgspCgt61250).
Le 18 mars 2016, l’Administration nous informait par mail qu’une note serait « prochainement » établie concernant la gestion et la comptabilisation de ces heures. C’est donc avec impatience que nous attendions un retour de celle-ci avant de communiquer à nouveau.
Le 18 mai 2016, l’ensemble des Organisations Syndicales qui étaient intervenues sur cette question se voyaient confirmer par mail, que le bureau ME3, avait indiqué que dans un souci d’harmonisation, les heures négatives produites en tant qu’élève surveillant seront remises à zéro lors de leur affectation en tant que surveillant stagiaire. La consigne a été donné au Centre Pénitentiaire de Condé sur Sarthe d’aller dans ce sens, y compris pour la 188 ème promotion. La CGT-Pénitentiaire restera vigilante pour qu’à l’avenir de tels « dérapages » ne se reproduisent plus.

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page